dimanche 23 mars 2014

Au fil du vent mauvais

C'est une poche qui se prends pour un ballon, emporté à la dérive par le vent ; pourtant pas excessif ; de samedi. Une poche parmi des centaines, des milliers qu'on trouve à trainer partout. J'ai parlé des conséquences de ces dérives dans plusieurs publications, en particulier dans "La mort programmée" il y a un an avec de sérieuses références quant aux conséquences. Devrais-je m'y étendre ? Ce n'est pas spécifique à chez nous, c'est un mal universel. Mais faut dire que c'est souvent gratiné dans notre comté. On était sur le marché... [Lire la suite]