jeudi 13 avril 2017

Perspectives en acier plombé

Belle carrosserie des temps de l'apogée de l'acier ; au temps de l'essor du consumérisme ; où la voiture était encore un luxe. Un dessin de je ne sais plus qui, il y a quelques années, illustrait bien le rapport de cette époque en regard de la notre. Un patron du temps de la traction sortait de son usine en berline tandis que les ouvriers s'en allaient à vélo. Sur la deuxième planche, on voyait sortir les ouvriers en troupeau de voitures tandis que le boss s’échappait en loucedé sur sa bicyclette.L'aboutissement du siècle de... [Lire la suite]

mardi 27 septembre 2016

Ton univers (im)pitoyable

Ton univers pitoyable de dysneyworld suffit à ton bonheur, innaccessible pour la plus grande part des enfants dont tu n'as rien à braire... La preuve est que tu dégueulasses partout ou tu passes. Je n'ai pas le coeur à écrire aujourd'hui, vraiment pas, mais je me force pour te dire que t'es un merdeux, toi qui me traites de clodo, de voleur, de pute et j'en passe... C'est à toi qu'est destiné ce message, pas aux autres, pas aux copains, eux je sais à quoi m'en tenir... Ta gabegie fascine ; les milles feux dont tu éblouis le... [Lire la suite]
vendredi 16 octobre 2015

Nuit baroque...

La nuit porte conseil à certains, moi elle tendrait plutôt à jeter le trouble dans ma comprenoire des réalités tangibles, surtout quand je traîne ma besace de blues le long des trottoirs désolés en quête de vestiges méprisés au milieu desquels surgit parfois une miette de bonne fortune pour mes fouilles en faillite. Côté fraîche ça a été la déferlante ; entre le loyer trimestriel du box, le courant auxquel nul n'échappe parce que c'est obligatoire, les impôts locaux, dont ne sont absolument pas exempts les démunis, contrairement... [Lire la suite]
dimanche 27 septembre 2015

Les pleurs des crin-crins de l'automne

Les pleurs des crin-crins de l'automne transpercent mon coeur d'une infinie douleur appelant mon âme à la méditation, l'introspection et la compassion, tandis que d'autres jouent avec la vie, celle des autres et des êtres, juste pour leurs plaisirs ou leurs profits. Je suis toujours sidéré d'autant de bêtise et de méchanceté. Il y a eu, tout près de moi, cette bijouterie braquée, alors que ces gens sont loin de rouler sur l'or qu'ils vendent en petite quantité ; la dame continue d'exercer un deuxième métier à temps partiel tandis que... [Lire la suite]
lundi 3 août 2015

Au nom de Satan

On m'a impliqué dans un groupe de photo facebookien niortais ; j'aurais pu refuser et puis, et puis je me suis dit que ce serait l'occasion de décrocher quelques coups de pieds de l'âne en loucedé ; sans en avoir l'air. Je ne manque pas de montrer quelques jolies choses comme une sculpture que je prenais au départ pour un silure ; on m’appris alors que c'était un dauphin. Passons, ce fut pour moi l'occasion de montrer combien on néglige notre patrimoine et combien les gens s'en foutent. Perpétuellement à sec, le... [Lire la suite]
lundi 20 octobre 2014

Joyeux Anniversaire ?

Un arbre majestueux et naturel qui orne mon quartier depuis... depuis ? Il était déjà là bien avant que je n'habite la ville... Un arbre c'est tout un symbole et une symbolique aussi. Il y en avait un comme ça devant ma maison natale. La tempête de 99 l'a fauché... Plus rien n'a jamais été pareil depuis. Il nous était lié, et lorsque nous avons ; ensembles, j'habitais encore la maison ; connu des déboires tels que nous avons failli boire le bouillon, il s'est desséché sur pied. Pour repartir de plus belle lorsque nous avons vu poindre... [Lire la suite]

dimanche 10 août 2014

Je ne suis pas humain

"Mais quand le matin Je vois les ordures le matin Aussitôt j'oublie Les rêves de la nuit Mais quand le matin Je vois les débris le matin Je déchante bien Et la tristesse me revient"Là c'est du caca prout, d'autres fois c'est de la bière ou autre chose encore... Ces dernières années il y en a moins qu'il y a dix ans, mais il y en a encore... Ca surgit la nuit, ou dans la soirée, sans qu'on sache très bien comment bien souvent. Il y en a moins peut-être parce que je nettoie systématiquement, sans doute même. Plus on laisse s'accumuler... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
vendredi 8 août 2014

Pas génés aux entournures

Au petit matin je suis dans les jardins de la Brèche pour assister au lever des oiseaux, et comme souvent j'ai mis la main sur deux ou trois canettes sur le banc que j'ai voulu utiliser, en repartant je me dis que je vais passer aux buses à recyclage puisque je ne suis pas certain que si je les laisses pour les agents de la ville elles seront recyclées. Ils ramassent tout pèle-mêle et je ne sais trop ce que ça devient. A l'aproche je repère ce carton incongru... Je me dis que je vais l'aplatir et le foutre dedans, au tri ça sera pas... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 18 avril 2014

Le jardin empoisonné

C'est d'autre chose que je voulais parler aujourd'hui, et puis non, je crois que c'est là qu'il faut jeter mon regard incisif. C'est un charmant jardin d'enfants comme de nos jours il en existe tant. Un nid douillet pour amuser les choupinets. Un machin très perfectionné avec de la mousse au sol pour éviter de se cogner. Je me dis qu'on prends bien soin de nos petits aujourd'hui. Quand je pense à mes premières années à moitié à quatre pattes, ou un peu plus tard, le nombre de fois où je me suis esquinté ! Combien de fois a-t-il fallu... [Lire la suite]
samedi 5 avril 2014

La sécurité en question et réponses

« Aujourd'hui, dans cette société où on n'a plus le droit de respirer sans qu'un "psy" vienne vous préserver du traumatisme que ça engendre, c'est interdit "par sécurité" nous dit-on. Sauf que j'avais pas dix ans quand j'ai vidé et rechargé ma première cartouche pour bien étudier comment c'était fait, après avoir vu procéder le vieux. » ais-je écrit dans « Pour quelques cartouches de plus ». Il faut quand même préciser les choses : entre excès de précautions et inconscience il y a un monde. Bien des règles... [Lire la suite]