mercredi 8 mars 2017

Femmes

Les femmes comme les fleurs sont protéiformes et multiples ; « la » femmes n'existe pas, ce sont les femmes qui existent, même si le principe féminin peut être synthétisé en quelques axiomes simples. Des contours de la féminité qui sont aujourd'hui foulés au pied au prétexte de la « libération » parce qu'effectivement, l'extrême pendant sont ces sociétés qui l'ont réduite à l'état de bête de somme par dévoiement de son dévouement fondamental contenu dans sa nature. Ce sont de nos jours des propos iconoclastes.... [Lire la suite]