mardi 3 août 2010

Repas de feignant...

Eté comme hiver ça ne change pas... Les abords des containers sont ornés de divers détritus. Et le plus mariole est que ça y reste même quand c'est aux abords d'un point de dépot des ouvriers d'entretien de la ville. Oui, ils ont de place en place des bennes fermées pour mettre ce qu'ils ramassent. Un endroit ou un autre c'est du pareil au même. Mais quand je trouve sur le rebord d'un d'entre-eux une pile alors qu'il y a un magasin doté d'un point de collecte à moins de vingt mètres, je me dis qu'il y a de vrais... [Lire la suite]