mardi 25 avril 2017

Une carte postale

C'est un des derniers hérissons que j'ai vu vivant ; le dernier que j'ai pu photographier je crois. Il allait son bonhomme de chemin, un peu perdu dans la rue après s'être échappé d'un jardin. Je pensais que malgré le malin plaisir que vous prenez à les écraser et en dépit des antilimaces qui les empoisonnent à coup sûr ; puisqu'escargots et limaces constituent une part importante de leur nourriture ; avec les insectes ; ils arrivaient encore à subsister. Hé bien non, eux aussi bientôt seront effacés comme un exercice sur un tableau... [Lire la suite]