mardi 26 avril 2016

Il y a trente piges, la fin du monde...

Il y a trente piges, la fin du monde... Ce que je redoutais depuis si longtemps était arrivé et le monde béat gobait les conneries qu'on nous racontait... gobait encore... Qu'il était dur de savoir les choses en ce temps là... Ce samedi là, j'avais passé la journée sous la pluie (Vierzon), en forêt, parce que le muguet commençait déjà à pointer... Après j'étais pendu à ma radio et j'analysais en ayant le sentiment de me faire entuber. Les discours étaient scientifiquement incohérents. Mais nous étions encore des cons, nous les écolos,... [Lire la suite]

dimanche 24 avril 2016

l'argent ne se mange pas

"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas."Annonçaient les indiens des plaines dès la fin du XIX° siècle, eux pour qui l'argent n'avait aucun sens. Tacka Ushte (Oglala, "indien" des plaines), dans "de mémoire Indienne" raconte que ses pères, lorsqu'ils avaient des dollars papier s'en servaient pour allumer le feu. Des pièces d'argent ils faisaient des décorations. Ils ne comprenaient pas que ces... [Lire la suite]
jeudi 21 avril 2016

Liberté ?

On est venu de me parler de liberté. Je ne sais pas ce qu'est la liberté dans un troupeau de mouton où il n'est autorisé de penser que selon l'évangile de la consommation, du gaspillage et de la dépravation. T'en fait quoi de ta prétendue liberté glandu ? Tu payes tes impôts, tu es obligé de bosser pour ça ou d'être asservi à une sorte de politburo social. A part ça, le reste tu le vautre et le jette. Liberté de gaspiller et massacrer la planète ? C'est ça que tu appelles liberté ? Liberté de consommer, complice de tous... [Lire la suite]
vendredi 1 avril 2016

Le restorat des dragons

Il y a quelques années la Nouvelle République nous balançait une galéjade selon laquelle nos dragons allaient partir à la ferraille... Ç’aurait été dommage de ne plus avoir de quoi effrayer les touristes noctambules, leur faisant accroire vivre Halloween au premier avril. Ils ont pris la bougeotte et se sont bien promenés, mais ils sont toujours là. Et j'ai découvert la raison, il y a quelques jours, d'une des doléances de Théo, notre chroniqueur local. Il s'est plusieurs fois alarmé de ce que les pavés fraîchement posés de notre... [Lire la suite]
mardi 1 mars 2016

Crépuscule des dieux

La Terre crève de nos pollutions, de nos guerres et révolutions. Notre règne sent le sapin. En cette apogée démographique où nous avons proliféré comme vermine sur la misère, le gâteau mal géré se montre par trop inégalement redistribué et les exclus s'entassent aux portes de nos forteresses de carton dressées contre des conflits obsolètes. De quelle utilités sont nos stocks de missiles intercontinentaux en guérillas urbaines ? En affrontements de maquis avec des groupuscules mobiles ? Eux qui étaient destinés à un ultime... [Lire la suite]
mercredi 13 janvier 2016

Le monde tel qu'il est

Un couvercle de poubelle à emballage qui baille aux corneilles parce que le conteneur déborde, c'est commun. Mais celui là m'a attiré, et de loin en plus, puisque j'étais de l'autre coté du parking d'en face. Et de traverser en diagonale pour trouver à défaut de la fortune, de quoi égayer mon article. « - Ca n'a strictement rien à foutre dans les emballages » me suis-je dit. Et du coup j'ai embarqué en évitant au mec que sa poubelle soit refusée, en me demandant aussi pourquoi les gens achètent des jolis tableaux ; ils... [Lire la suite]

samedi 9 janvier 2016

Pour une orange, juste une orange

Voilà c'est fini. Nicolas est parti loin dans l'infini ; on a rangé le nez de Cyrano et Colombine redevient Margot, le saltimbanque va se rhabiller, chantait si bien Fugain. Père Labedaine de carnaval, ça me connaît, à l'aube du siècle où je composais au carrefour de l'identité commerciale qu'on a collée au personnage et des racines de la fête, comme je l'avais raconté. Maintenant on veux complètement balayer l'origine, et imposer ce qui s'est déjà largement répandu sur la planète, une imagerie vidée de son contenu, ramenée à... [Lire la suite]
vendredi 11 décembre 2015

Perspective Noël ? Pas si universel

 Déjà à l’horizon se profile l'aube de Noël ; petit matin blafard où les yeux des enfants favorisés brilleront de milles feux émerveillés tandis que leurs parents roteront leur gueule de bois pour ceux du moins qui ne se seront pas emplafonnés sur la route. La consommation, ne faiblira ; et encore les gens qui peuvent iront ailleurs ; que là où elle est entravée par les préfets, au détriment de quantité de petits commerçants qui vont se retrouver acculés tandis que les grandes enseignes en profiteront ; en... [Lire la suite]
vendredi 16 octobre 2015

Nuit baroque...

La nuit porte conseil à certains, moi elle tendrait plutôt à jeter le trouble dans ma comprenoire des réalités tangibles, surtout quand je traîne ma besace de blues le long des trottoirs désolés en quête de vestiges méprisés au milieu desquels surgit parfois une miette de bonne fortune pour mes fouilles en faillite. Côté fraîche ça a été la déferlante ; entre le loyer trimestriel du box, le courant auxquel nul n'échappe parce que c'est obligatoire, les impôts locaux, dont ne sont absolument pas exempts les démunis, contrairement... [Lire la suite]
mercredi 16 septembre 2015

Une page qui se tourne

Sandrine nous quitte ; je veux dire qu'elle quitte le marché de Niort. C'est définitif au moins sur ce poste. Je l'aimais bien, elle m'a toujours respecté. Sa boite fait faillite. Faut dire que le pain était de plus en plus de qualité variable, et moi qui connais le pain bio depuis ma plus tendre enfance ; qui par ailleurs, en bon petit fils de boulanger (la 1° moitié de sa vie), sais le faire (c'est pas rentable en chauffage sinon... je l'ai déjà fait maintes fois tout de même) ; n'étais pas dupe de ses accommodements. Je sentais... [Lire la suite]