samedi 7 décembre 2013

Que je vous montre deux ou trois bricoles...

Que je vous montre deux ou trois bricoles en écho à mes précédentes publications et révélatrices d'une certaine mentalité du mépris de tout en général et de son prochain en particulier. Je considère cette propension à dégueulasser son propre cadre de vie comme non pas la cause première mais une facette d'un mépris total de tout ce qui n'est pas son propre confort. Ca rejoint par exemple l'affirmation d'une imbécile à qui le chien en vrac n'obeïssait pas tout à l'heure et qui le laissait courir à son aise et chier ou il voulait. Il... [Lire la suite]