dimanche 23 novembre 2014

L'arbre, l'école et la mosquée

Encore un arbre dans la ville. Je pensais à la chanson de Maxime en le voyant. Un arbre sur un terrain vague dans une cité en pleine rénovation mais sur cette portion règne la désolation avec ses charmes et ses vestiges qui prennent aux tripes. Je l'ai vu naître cette cité. J'y ai eu deux oncles qui y ont vécu, en ont essuyé les plâtres et sont maintenant dans les limbes. J'ai toujours eu une fascination mêlée d'inquiétude pour les ruines. Il y en avait dans mon hameau natal. Je tenais à peine debout quand je me suis lancé dans leur... [Lire la suite]

lundi 29 juillet 2013

La mort des papillons

Tandis que je circumvaguais dans l'immédiate banlieue champêtre ; enfin ce qu'il en reste ; péri-niortaise pour quelques jolies photos, un beauf à l'air aussi évolué qu'un bœuf qu'aurait été nourri au Tranxène est venu me tourner autour et se foutre de ma gueule. Très représentatif cette attitude des abrutis indigènes qui me font penser au demeuré de mon hameau natal qui n'en n'avait jamais dépassé la limite : dès que quelqu'un l'air un peu "différent" selon la nomenclature beaufesque, c'est forcément une raclure genre "manouche" à... [Lire la suite]
samedi 9 février 2013

Ca balance pas mal...

                  Ça balance pas mal en province, ça balance pas mal... « Comme un chien fout sa merde » disait un proverbe de mon hameau natal... sauf que si j'en crois Théo, les maîtres sont bien plus responsables que les chiens et je lui donne raison. Les premières photos sont quelques unes des bricoles que j'ai ramassées jeudi, et la dernière une capture d'écran du papier de Théo sur la Nouvelle République Deux-Sèvres de ce samedi. Pour moi les deux choses... [Lire la suite]