samedi 12 juillet 2014

En pétard

Théo s'insugeait récemment contre l'incivisme des niortais... Comme quoi je suis pas tout seul. Partout au centre ville on trouve des dépôts sauvages incongrus, et même si il y a eu un minimum de progrès ces dernières années, c'est encore repoussant. Faut pas s'étonner après si les gens ne veulent plus venir ; ce n'est pas qu'une question de stationnement ! Personnellement, en dehors des obligations, faudrait me payer pour que j'y aille ! Et je connais plusieurs personnes comme moi. Même si,; comme on le voit ici, ça me rapporte... [Lire la suite]