mardi 11 février 2014

La vérité en face

La sarabande du gaspillage continue comme en témoigne la photo ci-dessus. On aura beau me clouer au pilori, tant que je pourrai je continuerai de dénoncer cette gabegie.Depuis le 3 janvier c'est à la fois le chagrin et la rage. Ce jour là j'ai publié « la méchanceté à l'état pur »  déplorant qu'on massacre des choses en bon état sur la voie publique alors que ça aurait pu être vendu ou donné à des malheureux ou des associations.Article qui me valu des bordées d'injures insanes sur tweeter ; dans « C'est... [Lire la suite]