samedi 10 septembre 2016

Invasion, quand l'ange fait la bête...

Avril 2012 vers 22 h... Il y a bien longtemps que je n'ai pas vu de ragondin intra-muros sur les quais de Sèvre à Niort. Ils ont dû être empoisonnés à la carotte ; ce qui doit aussi liquider d'autres rongeurs qui, eux, sont parfaitement indigènes, et polluer par dilution du poison même de façon infinitésimale à chaque fois ; ou piégés. J'ai repensé à lui il y a quelques semaines déjà quand France 2 et quelques autres, se sont attardés sur le sujet des espèces invasives animales et végétales. Dans ma jeunesse on me rebattait plus... [Lire la suite]

dimanche 13 septembre 2015

Victimes innocentes

Entre 3 et 4 plombes du mat' ; l'heure glauque juste avant le réveil laborieux de la cité. Loin de là, aux Halles, ça s'active déjà à l'intérieur, tandis que quelques fêtards attardés agitent leurs brumes alcoolisées au bas de la Brèche... Quoique ce jour là je doute fort qu'il y ait grand monde. Un peu plus tôt l'orage grondait et il pleuvait à seau, et je me traînais dessous. Biffe oblige ? Non, intuition. Effectivement, tout près d'ici, le flot du caniveau (2 à 3 cm d'eau sur la chaussée à certains moments) charriait une pièce de... [Lire la suite]
vendredi 4 septembre 2015

Désintégration

Me voilà de retour, au moins pour cette fois ; surchargé d'une vie en dehors de ce blog ; dont je maîtrise mal les rebondissements au coeur d'une misère et de misères qui vrillent la lame de la camarde dans les plaies de la scoumoune. Me voilà de retour avec cette photo empruntée à la page "J'aime l'histoire" de Facebook, et que je suis de près, tant le sujet me passionne. Une image d'une de ces marchandes des quatre saisons qui animaient de leur présence vivante les rues de Paname jusqu'il y a pas si longtemps. Le cliché date de 1890... [Lire la suite]
dimanche 19 janvier 2014

Le sapin, ses ruines et la continuité...

C'est dans le Hall des mal portants que j'ai déniché un des derniers roi des forêts debout et couronné en ce temps où on tire les monarques tandis que notre monarque lui, se tire en douce quelques "douceurs" clandestines. L’hôpital est un raccourci pratique entre deux quartiers, ce qui explique mon passage par là. Il y en aurait un autre à la préfecture m'a-t-on dit, sans doute pas pour longtemps. Ici on s'empresse très vite de faire disparaître le moindre vestige de la rencontre éphémère du Ciel et de la Terre. J'ai même remarqué... [Lire la suite]
jeudi 11 octobre 2012

Sous le tapis on cache la misère

Il y a quelques temps sur mon autre blog j'avais décerné un satisfecit à La Foye Monjault pour la propreté des abords de ses containers, ce qui n'est pas commun dans la région. C'est sans doute une volonté communale, mais ce n'est que le tapis de surface. J'ai fait un peu de ménage dans les alentours, et par exemple j'ai sorti ça d'à coté d'un terrier habité de lapin... Pov'lapin va ! A proximité j'ai vu la maman qui pleurait son petit qui, lui, était victime de la route sur un chemin droit comme une règle, sans obstacle aucun.... [Lire la suite]
vendredi 9 mars 2012

Télé-dégueulasse première chaine

Trouvé ça près d'un terrier de lapin hier après-midi en périphérie de ville. Jugeant qu'il est vraiment dommage que c'est pauvres petites bêtes deviennent adict à toutes les conneries que déverse cet engin, j'ai fait oeuvre de salubrité publique en l'embarquant. Ca évitera qu'ils se précipitent dans les supermarchés acheter n'importe quoi...
Posté par Mikael3300 à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 30 janvier 2011

Beilleurs Moeux

A l'occasion de l'année du Lièvre D'autres disent "lapin" Canal Décharge vous présente ses meilleurs voeux de Gaspillage des ressources Ne dit-on pas : "fou comme un lapin" ? Cet article est d'abord dédié au ramassis de jeunes pétasses qui nous a agresséssamedi vers midi place saint jean à Niort sans oser descendre de leur traine-conasses.Nous leur souhaitons chômage, maladie, privationselles se vanteront moins de jeter des vêtements dans les poubelles après NDLR :... [Lire la suite]