dimanche 4 septembre 2016

La biffe au quotidien, miroir du monde

Je ne sais pas vous, mais moi, une maison délabrée ouverte à tout les vents la nuit, dans une rue tortueuse, ça me titille toujours un chouïa. Je ne passe pas devant sans un minimum de précautions et sur mes gardes. On ne sait jamais trop ce qui peut en sortir, et comment ça peut se passer. Surtout ici où une certaine zone grenouillant dans les squats de fortune et les paradis artificiels n'a pas besoin d'armes conventionnelles pour vous offrir un aller simple chez Borniol. Ils règlent ça à coups de pelle, de chien, de barre à mine.... [Lire la suite]

vendredi 27 mai 2016

Vivre à Crédit ?

Nous avons toujours vécus à crédit dans ce pays. Il fut d'abord sans intérêt, puisqu'on se servait sans rien demander. "Le temps béni des colonies" (Sardou) après celui de la traite. Nous y avons pris des habitudes toujours d'actualité. Le scan là, est le plat verso (4° de couverture) d'un livre de 1954. On présentait ; la pub déjà ; les oranges, comme toutes les autres richesses au demeurant, comme "Françaises" et gogo gobait... Il gobait avec délectation et consommait la production de l'incohérence existant entre l'affirmation des... [Lire la suite]
jeudi 21 avril 2016

Pour une France cradingue dans une Europe dégueulasse

Le coq clame fièrement ses slogans sur sa poubelle dressé, qu'il défendra bec et ongle au besoin en tabassant un pauvre bougre qui aurait le malheur de regarder dedans. C'est que l'immonde pauvre est un criminel forcément. Alors pour une France cradingue dans une Europe dégueulasse, il est prêt à tout au nom de sa liberté de gaspiller, salir, changer en dépotoir. Et bien rare sont les français, dits "de souche" ou importés, que je verrais ramasser une canette devant leur porte. Y'en a même que ça amuse et qui jouent à mesurer leur... [Lire la suite]
jeudi 21 avril 2016

Liberté ?

On est venu de me parler de liberté. Je ne sais pas ce qu'est la liberté dans un troupeau de mouton où il n'est autorisé de penser que selon l'évangile de la consommation, du gaspillage et de la dépravation. T'en fait quoi de ta prétendue liberté glandu ? Tu payes tes impôts, tu es obligé de bosser pour ça ou d'être asservi à une sorte de politburo social. A part ça, le reste tu le vautre et le jette. Liberté de gaspiller et massacrer la planète ? C'est ça que tu appelles liberté ? Liberté de consommer, complice de tous... [Lire la suite]
vendredi 8 avril 2016

Lundi c'est pas joli

 Mais où est donc Niort ni car ? J'ai pas pu m'en empêcher, juste histoire de rigoler. Oui, je sais, c'est « ou » et non pas « où » dans la phrase mnémotechnique du Bled. Quoique je sois sensé être semi-illettré... Et vous, vous savez ce qu'est un Bled au moins ? Quand je vois le ramassis de fautes sur les forums, sur FB, et même dans le moindre baveux, je suis en droit de m'interroger. Mézigue itou, j'en fait, mais ça tient essentiellement à mes handicaps de ces dernières années en réalité. Faut... [Lire la suite]
lundi 29 juillet 2013

Y a-t-il encore des papillons ?

Dans la foulée de mon papier précédent je viens de dénicher une opération de comptage de papillons. Si vous avez un jardin, un bout de terrain, il ne serait peut-être pas inutile que vous y participiez afin que l'on aie une idée d'où on en est ICI. Personnellement je sais bien que là où j'en voyais des myriades il y a quarante ans, il n'y a plus rien. Aujourd'hui on s'agite, on s'affolle sur telle ou telle parcelle de l'écosystème ; les uns se soucient de papillons, les autres d'abeilles, d'autres de batraciens, de loups ou de je ne... [Lire la suite]
jeudi 4 août 2011

Rien ne se perd, rien ne se crée...

La nature était si belle... Bien sur les sauterelles n'ont pas la sécu ni la retraite..., elles n'ont pas non plus DSK, Royal ou Sarkozy, et, pour n'avoir pas inventé le camping et les congés payés, elles étaient néanmoins heureuses et leur vie, pour précaire qu'elle soit, avait un sens dans l'équilibre cosmique. Cela dura jusqu'à ce qu'un singe demi-fou descendit de l'arbre, se tambourine sur la poitrine et laisse sa merde un peu partout ; réduisant à l'état de déchet non seulement ce qu'il consommait, mais aussi ce qu'il ne... [Lire la suite]