vendredi 24 juin 2016

Une aube claire

Un petit matin clair à l'aube quand la ville est encore paisible ; enfin en principe ; tel que je les aime. Quelques martinets virevoltent, les oiseaux chantent. Une voiture de police en tournée est passée un peu plus tôt tandis que je reposais mes jambes et digérais mes émotions sur un banc de la place du temple. Ils m'ont souri, m'ont demandé si ça allait... J'ai prétendu que oui, même si tout était relatif. Dans la mesure où je n'avais subi aucune agression, aucun importun, on peut dire, oui, au fond, hormis mes guiboles et mon... [Lire la suite]

lundi 22 juin 2015

Quel gâchis !

Rien à faire, une photo avec un simple portable ne peut rendre toute la splendeur de nos crépuscules féeriques. Les meilleurs couchers de soleil que j'aie réussi c'est en argentique, avec pourtant un appareil qui était fortement déconseillé pour ce genre de sport (pentax 1100), ou alors mon bon vieux zénith... A cette période, quand les martinets tournoient dans l'air moite du soir drapé de pourpre, je retrouve un peu de la magie de mes soirs d'enfance et de jeunesse, un peu d'innocence qui me fait oublier par combien de cons je suis... [Lire la suite]
dimanche 20 juillet 2014

Le singe et la pastèque

La majorité des singes refusent cette idée pseudo scientifique selon laquelle l'homme serait leur petit fils voire leur cousin. Une (très) vague ressemblance ne fait pas une parenté certaine, de même que ce n'est pas parce que l'ornithorynque a un bec de canard que c'est un cousin de votre baveux quotidien. Et tandis que les derniers singes, dans l'attente certaine du Royaume à venir, communient avec la Conscience Cosmique sans jamais abîmer la nature son émanation ; l'homme lui, laisse partout ses traces débiles et indélébiles... [Lire la suite]
vendredi 19 juin 2009

Logique consumériste et écologie

Hier on m'a expédié le lien vers cet article (voir coms du papier précédent) : "Rennes. Des milliers de livres de bibliothèques jetés à la décharge" Paru sur : [lien intégré à la bannière :cliquez pour l'article - sinon dans les coms du papier précédent] La photo était éloquente et un amateur de bouquins comme moi ne pouvait qu'être consterné. Heureusement des dizaines de gens ont profité de l'aubaine. Mais voilà, ça n'eût pas l'heur' de plaire à la municipalité comme le montre la suite (cliquez sur... [Lire la suite]