vendredi 9 décembre 2016

Au delà du sapin

Sapin d'or dort sous les dorures de son artificielle parure en attendant de sombrer dans le tas d'ordures comme tous ses frères sacrifiés sur l'autel des dividendes. On veut bien Noël pour les bénéfices, mais on veut pas de son sens, et on s'abîme dans la pléthore de gaspillage sans lequel des tas de commerçants boiraient le bouillon, voire finiraient dans une caisse en sapin. On approche du temps où on rebaptisera notre fête traditionnelle "fête commerciale d'hiver"... On parie ? La chasse aux crèches est ouverte, mais aussi à Saint... [Lire la suite]

vendredi 16 janvier 2015

A l'ombre de l'actualité

Le gaspillage de notre « civilisation » ; gardienne des valeurs auxquelles elle prétends convertir les restes du monde ; a continué en dépit de l'état traumatique du pays sur lequel je m'exprime ailleurs. Vous n'avez pas déshonoré l'évangile de la consommation, bréviaire du clampin lambda à l'aise dans cet univers d’abondance pléthorique et d’inégalités flagrantes où on gaspille même les hommes. J'ai vécu à un rythme effréné mes insomnies qui me conduisirent de constats écœurants en découvertes... [Lire la suite]
samedi 25 octobre 2014

indissociable sociabilité de l'avenir planéraire

L'été s'était invité en automne avant de, semble-t-il, s'en aller doucement sur la pointe des pieds. C'est le temps de l'engourdissement dont on a fait celui du souvenir des disparus, ce qui concorde avec l'ambiance où il n'y a plus guère que les chrysanthèmes pour fleurir. Ça peut-être très joli d'ailleurs. Je pense aux vers de Verlaine ;comme chaque fois que je vois la nuit descendre sur nos soirées. Pourquoi la première strophe a-t-elle été utilisée par les Alliés pour annoncer le débarquement en Normandie le 5 juin 1944 ? Pourquoi... [Lire la suite]
jeudi 24 avril 2014

Hirondelles, martinets, et autres piafs, comme les corbacks

Pas pu photographier les martinets cette année. Ils sont là. Le 18 deux éclaireurs survolaient le Pont main selon un axe nord-sud, à tire d'aile en milieu de journée... Le 19 je les voyais tournoyer très haut au dessus du clocher saint-Hilaire et du haut de la Brèche, vers 20 h puis le 21 ils étaient au dessus de Saint Florent et le 22 enfin, on en a vu dans notre quartier, enfin. Arrivée progressive... Par contre les nids d'hirondelles de la rue Saint Symphorien me semblent vides et certains que j'avais vu abîmés il y a quelques... [Lire la suite]