lundi 15 août 2016

Une goutte d'eau dans un océan

Un couple se tenant par la main, marchant sur une terre désolée, desséchée vers un horizon incertain à la recherche de l'eau vitale pour leur survie. Un jour la misère les chassera peut-être sous d'autres cieux ; la misère et/ou la guerre. Ils croiront partir chercher l'herbe verte et finirons étrangers, fustigés, honnis, dans un bidonville peut-être. Je sais ; en Afrique ce sont généralement les femmes qui sont de corvée d'eau. Les femmes et les enfants. Des kilomètres à pieds, une lourde charge à porter, pour quelques... [Lire la suite]

mardi 15 mars 2016

To be or not Toubib ?

On s'aime le temps d'un étourdissement ou tout le temps ; "Ah, je ris de me voir si belle en ce miroir" de Charles Gounod ou le"Miroir, Ô mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle!" de la belle-marâtre de Blanche Neige la pure innocente des frères Jacob et Wilhelm Grimm, ou la mare aux canards de Narcisse. On sème, avec parcimonie de crainte que l'autre en profite. Ca dure un soupir dans l'infini, à peine une virgule dans un paragraphe que l'on n'a pas écrit, mais on se figure l’éternité. On se voit jeune et plein de vie, on... [Lire la suite]
mardi 21 janvier 2014

Santé discount

Par chez nous il  y a un pourcentage incommensurable d'handicapés, de malheureux affligés de lombalgie et la municipalité est bien négligente qu'elle n'a pas veillé à ce que chaque foyer est un container à verre comme il est prévu que ce soit. C'est sans doute là l'explication vraisemblable, je suppose, de ce que je trouve partout, y compris au pied de containers collectifs ces là, des bouteilles en tous genre, et pas seulement d'alcool comme je le dénonce souvent. Là c'est une bouteille de sirop que j'ai nettoyée... [Lire la suite]
mardi 8 octobre 2013

Avenir de légende ?

  J'emprunte cette superbe illustration à mes ami(e)s Lakotas (1) ; elle accompagait la méditation du jour d'un de leurs frères chamanes que je retranscrit ci-après... Elder's Meditation of the Day October 7« We have a biological father and mother, but our real Father is Tunkashila (Creator) and our real Mother is the Earth. »--Wallace Black Elk, LAKOTAWho really gives us our life? Who really gives us our food and nurturing? Who really allows us to be born? We are born through our parents who act as the vehicle... [Lire la suite]
jeudi 14 mars 2013

Venez donc rigoler et voyager dans le temps

Vala,vala, nanère, na, ce billet est dédié à tous les cons qui se foutent de ma tronche, parce que c'est "sale" de ramasser ce qui traîne parce qu'évidemment les mains ça ne se lave pas bien sûr, y compris en lavabo public ce qui économise l'eau à la maison ;-) Non ? Vous voyez pas ce qu'il y a ? Bon, alors je vous le recolle avec mise en évidence de ce qui va pas, ou plus tôt va trés bien pour ma pomme :-) Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive et j'ai même fait beaucoup plus, mais bon, j'suis tellement content qu'il fallait... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
mercredi 20 juin 2012

La crise ? Vous avez dit la crise ?

    Ce pourrait être une jolie cité provinciale avec ses charmes, sa torpeur qui repose de la capitale que j'ai pratiquée de longues années. Il y a même des fleurs sur le pont Main cette année ; on en avait été privé l'an passé pour cause d'économie d'eau et c'était bien triste. Quand la nature prends des allures hivernales en plein été, c'est assez sinistre...Parce que l'avantage d'une ville où on bannit de plus en plus les cides délétères du jardinage c'est que la campagne s'invite dans les rues, pas seulement avec le... [Lire la suite]
mardi 12 octobre 2010

Dans le genre débile...

Déjà le 6 juin je m'étais passablement amusé de la découverte d'un oreiller perdu dans la campagne... Et du coup, aujourd'hui j'ai déniché le complément... Foutait quoi lui, perdu au milieu de nulle part, sur une toute petite route ? Y'a rien dans ce coin là. Une ferme isolée à deux-cent mètres c'est tout. C'est quelque part entre Saint Sauvant et Niort (pas très précis) mais je sais plus très bien où vu qu'on a pris le chemin des écoliers. L'endroit est une entrée de pré pour le bétail, une trouée dans une haie. Laisser... [Lire la suite]