mercredi 18 janvier 2017

Un bourdon en hiver

Un bourdon un neuf janvier entre 14 et 15 h butinant des fleurs couleur de miel, c'est pas banal, même à Niort ! Je me suis laissé dire qu'il n'a pas dû survivre bien longtemps ensuite, avec la bise qui s'est abattue sur nous, quoique nous sommes loin d'être les plus mals lotis en la matière... Ne parlons pas de la Corse ou de l'Italie ! Ces pauvres derniers ont eu en prime un retour des tremblements de terre ces jours derniers. Quel terrible karma ! La nature est malade, par faute de l'homme, certes, mais aussi elle se... [Lire la suite]

mardi 2 août 2016

Un triste matin

Une montgolfière presque au ras des toits au petit matin vient égayer la grisaille du ciel vide ; les martinets l'ont déserté il y a déjà quelques jours, mais aussi les pigeons empoisonnés dont toute une troupe me tenait compagnie lors de mes pauses matutinales, ainsi que trois pies tout aussi disparues. Je n'avais que mon smartphone sur moi pour figer l’événement et c'est dommage. Mon intuition me disait d'emporter mon apn, j'aurais eu une résolution supérieure et un zoom bien plus puissant mais une autre intuition m'avait... [Lire la suite]
vendredi 24 juin 2016

Une aube claire

Un petit matin clair à l'aube quand la ville est encore paisible ; enfin en principe ; tel que je les aime. Quelques martinets virevoltent, les oiseaux chantent. Une voiture de police en tournée est passée un peu plus tôt tandis que je reposais mes jambes et digérais mes émotions sur un banc de la place du temple. Ils m'ont souri, m'ont demandé si ça allait... J'ai prétendu que oui, même si tout était relatif. Dans la mesure où je n'avais subi aucune agression, aucun importun, on peut dire, oui, au fond, hormis mes guiboles et mon... [Lire la suite]
mercredi 22 juin 2016

Me serais-je planté ?

C'était à l'aube du 22 juin autour de la flèche de Notre Dame à Niort ; une petite escadrille de martinets. Réussir ça avec le matos que je me trimballe, à la volée,  dans mon état, comme ça, ça prouve que le vieux débris a encore la maîtrise de lui-même.Dans "Martinets & Hirondelles" sur l'autre blog, le 28 mai, je redoutais qu'ils ne nous désertent dès le 20 juin. Et j'ai bien cru que c'était en train de se réaliser. J'ai fait un suivi attentif, et comme on voit, le 20 il n'en restait que sept sur le quartier ! Le 21 à... [Lire la suite]
mercredi 8 juillet 2015

La philosophie du cyclone

On déambule dans une rue, tous les deux en amoureux, à notre âge c'est plutôt sympa. On admire des fleurs et le vol des martinets... Et puis on philosophe tous les deux. C'est sur ces sujets d'existentialisme et de spiritualité qu'on s'est rencontrés et on n'a jamais tari le sujet. Et puis c'est là que nos yeux pourtant habitués aux saletés qui traînent ; on en a déjà mis un quarantaine en poubelles depuis le matin ; s'étonnent d'un carton incongru. Qui a eu l'idée saugrenue de tracer un OM sur ce détritus ? On le... [Lire la suite]
lundi 18 mai 2015

La main de la Providence dans le falzar des coïncidences

Vivre sans fleurs serait pour moi un peu comme vivre sans air à peu près. Je suis bien content qu'on aie remplacé l'infâme parking de la Brèche par des jardins, même si je trouve que la pelouse y occupe un trop grand espace vide ; je n'aime pas les grands espaces vides ; les parterres fleuris latéraux égaient un chouïa mes tristes journées. Enfin, tristes, ça dépends ; ce sont surtout mes prises de conscience accélérées qui sont tristes. Je me pense en marge, exclu, alors que je respire et vibre au rythme du moindre changement dans la... [Lire la suite]

mercredi 6 mai 2015

Il y aura trois visiteurs sur cette page...

« Moi de mai fleuri, moi de mai béni » écrit une de mes contacts sur FB. Qu'entend-elle par là ? Je ne lui ai pas posé la question parce qu'elle ne répondrait pas. Catholique fervente elle est enfermée dans sa bulle et ignore tout ce qui dérange son confort. Au contraire d'autres cathos qui s'engagent et se coltinent la réalité sociale, politique, écologique, selon le principe « aide toi, le Ciel t'aidera » et cet autre « sois le changement que tu voudrais voir dans le monde » ; elle attend tout... [Lire la suite]
mercredi 24 septembre 2014

La culture du dérisoire...

Les arbres perdent leurs tifs et les fleurs pleurent, à flots de pétales fanés, les beaux jours échappés à tire d'aile à la poursuite des martinets et des hirondelles. J'ai vu des oies m'annoncer le retour de la nuit qui étend son manteau sur les matins blêmes et crépuscules ensanglantés. De sinistres lanternes trembloteront bientôt aux quatre coins des carrefours pour mieux signifier aux chrysanthèmes que leur temps n'est plus de maintenant et que nous sommes au royaume de l'épouvante où la déraison résonne dans les cratères fêlés.... [Lire la suite]
jeudi 24 avril 2014

Hirondelles, martinets, et autres piafs, comme les corbacks

Pas pu photographier les martinets cette année. Ils sont là. Le 18 deux éclaireurs survolaient le Pont main selon un axe nord-sud, à tire d'aile en milieu de journée... Le 19 je les voyais tournoyer très haut au dessus du clocher saint-Hilaire et du haut de la Brèche, vers 20 h puis le 21 ils étaient au dessus de Saint Florent et le 22 enfin, on en a vu dans notre quartier, enfin. Arrivée progressive... Par contre les nids d'hirondelles de la rue Saint Symphorien me semblent vides et certains que j'avais vu abîmés il y a quelques... [Lire la suite]
dimanche 28 juillet 2013

La rangers me démange

  Les facebookiens savent que j'étais de sortie pour des jolies photos nature dont d'ailleurs je leur ai montré une partie, mais je ne puis faire trois pas dans la nature péri-urbaine sans trouver des vacheries à trainer comme on sait ; deux ou trois boutanches que j'allaient quand même pas laisser à s'ennuyer ainsi. Surtout qu'il y a un container adéquat pas très loin, complètement isolé, il ne réveille personne la nuit quand on y dépose. C'est le point de chute des bouteilles que je trouve à la périphérie quand je n'ai pas... [Lire la suite]