vendredi 24 janvier 2014

Les méandres du délire

Je déambulationnais plus ou moins péniblement dans notre prétendument adorable cité quand mes mirettes toujours en éveil, en dépit de ma vue basse et ma distraction légendaire, tombèrent en arrêt sur cette chose là. On est tout de même en droit de se demander ce que ça peut bien y foutre non ? On regarde de plus près et il appert que c'est une boite de viandasse issue de la souffrance d'animaux en batterie bourrés d'antibiotiques et autres produits chimiques sacrifiés sur l'autel de la croissance des dividendes. Sauf que... [Lire la suite]