vendredi 20 septembre 2013

Interlude

Dans mon précédent papier je vous parlais d'un dépôt sauvage ; je tiens à dire que ça a été nettoyé dans l'heure qui a suivi ma publication. Sans doute les employés municipaux. Ca fait quelques jours que ça y était. Mais parallèlement un autre se développait... A peine à quelques dizaines de mètres de la précédente. Le pire : j'ai vu qui a déposé ça là je crois. Le mec était occupé à bricoler son fourgon et du coup je me suis dit qu'il allait sans doute rembarquer sa merde. Penses-tu ! Il a tout laissé et trois jours après... [Lire la suite]

lundi 11 mars 2013

Ange gardien, destin ou fatalité ?

Boulot de cochon... Ou : je deviens l'ange gardien du quartier. Parce que ce courrier là, à prendre l'eau sur le seuil alors qu'il y a une boîte aux lettres, je me suis dit que j'allais le leur y mettre puisqu'il y en avait une, avant que ça s'envole avec le vent ou que ce soit détruit par la pluie. Mais avant j'ai regardé les adresses et bien m'en a pris : ça n'était pas du tout destiné à cette maison là, mais bien cinquante mètres plus loin. Et ce sont des maisons munies de boîtes aux lettres sauf une qui est un magasin fermé le... [Lire la suite]
mercredi 20 février 2013

Ultime intervention...

Promenons nous dans les bois pendant que le... le quoi ? Dégueulasse ? Connard ? Abruti ?...N'y est pas... Il est passé par ici, il repassera par là, le... Connard ? Dégueulasse ? Abruti ? Son crime est signé de l'omniprésence de ses traces débiles et indélébiles... Et ce sac là, et bien c'est un peu plus loin que ce qui précède, sauf que cet endroit là, ça fait une paye que j'y étais pas allé, et je puis jurer que ça fait plusieurs mois qu'il est là, la preuve sur ce blog en fin de papier le jeudi 11 octobre 2012 ; entre... [Lire la suite]
mardi 5 février 2013

Pour titiller la torpeur...

Juste une piquouse de rappel, comme ça, si ça pouvait arriver au moins jusqu'au cerveau limbique et vous titiller un brin la torpeur... Les conséquences immédiates de votre surconsommation. On appelle cela le gaspillage. Tout cela c'est du fric ; VOTRE FLOUZE, celui qui vous manque à la fin du mois.
mercredi 12 octobre 2011

Perséphone aux Enfers

  C'est joli l'automne, mais c'est le temps où, disaient les antiques païens, Perséphone descendait aux enfers... A dire vrai, si on suit bien ce qui est développé sur ce blog, on est obligé de conclure à ce que les enfers, c'est quotidien pour la nature. Et ceux qui prétendent y attacher de l'importance, les paysans et les chasseurs, font peu de cas des saletés qu'on y déverse. Suivez moi dans ma dernière opération "tornade-blanche" ou "Héparcyl" si vous préférez ... C'est totalement improvisé, on venait de s'arrêter pour... [Lire la suite]