dimanche 4 septembre 2016

La biffe au quotidien, miroir du monde

Je ne sais pas vous, mais moi, une maison délabrée ouverte à tout les vents la nuit, dans une rue tortueuse, ça me titille toujours un chouïa. Je ne passe pas devant sans un minimum de précautions et sur mes gardes. On ne sait jamais trop ce qui peut en sortir, et comment ça peut se passer. Surtout ici où une certaine zone grenouillant dans les squats de fortune et les paradis artificiels n'a pas besoin d'armes conventionnelles pour vous offrir un aller simple chez Borniol. Ils règlent ça à coups de pelle, de chien, de barre à mine.... [Lire la suite]

lundi 15 août 2016

Une goutte d'eau dans un océan

Un couple se tenant par la main, marchant sur une terre désolée, desséchée vers un horizon incertain à la recherche de l'eau vitale pour leur survie. Un jour la misère les chassera peut-être sous d'autres cieux ; la misère et/ou la guerre. Ils croiront partir chercher l'herbe verte et finirons étrangers, fustigés, honnis, dans un bidonville peut-être. Je sais ; en Afrique ce sont généralement les femmes qui sont de corvée d'eau. Les femmes et les enfants. Des kilomètres à pieds, une lourde charge à porter, pour quelques... [Lire la suite]
dimanche 12 février 2012

Du plomb dans l'assiette...

Du plomb, du mercure, du cadmium, du nickel se promènent dans la nature par la grâce de la bienveillance citoyenne quotidienne. Combien de piles ais-je ramassé à traîner encore la semaine dernière ? Je ne sais plus, je ne compte plus... Il y a aussi ceux qui laissent des appareils électroménagers, des batteries, des écrans, en pleine nature. La photo là a quelques mois mais je puis vous en coller d'autres si vous voulez. Et c'est rongé par le gel et les pluies, ça se dégrade doucement, et ça glisse vers les nappes phréatiques, c'est... [Lire la suite]
jeudi 7 janvier 2010

De l'origine des trous

De l'origine du trou est sa cause. On appelle ça le karma... Le karma du trou, et je vais vous développer sa sujétion de cause à effet. Ça commence le 29 décembre au soir... Il caille sec et j'ai suivi mon intuition qui m'a malgré la température conduit à un petit détour. Je repère les cartons. Deux énormes. « - Ça m'arrangerait bien des cartons en ce moment, mais sont pleins, j'suis tout seul et fait froid » Je décidais de revenir le lendemain soir s'ils sont encore là ; ce que, me dit mon intuition, a toute les chances... [Lire la suite]