lundi 5 décembre 2011

Les (pas) écolo pas de salon

Un temps à pas foutre un cabot dehors, à ce qu'on dit, sauf peut-être un chien errant justement, où le ciel grisouillant se confond avec la terre en des noces improbables mouillées de pluie qui dégouline depuis le matin. Vous savez pas ? J'aime ce temps là, en dépit des souffrances que m'inflige l'humidité. Une atmosphère crépusculaire complice de ma mélancolie qui noie la misère terrestre sous les larmes des nuées.La nuit embrasse déjà la campagne lorsque nous faisons escale près d'un bivouac d'inspiration magdalénienne qui évoque... [Lire la suite]