mercredi 16 septembre 2015

Une page qui se tourne

Sandrine nous quitte ; je veux dire qu'elle quitte le marché de Niort. C'est définitif au moins sur ce poste. Je l'aimais bien, elle m'a toujours respecté. Sa boite fait faillite. Faut dire que le pain était de plus en plus de qualité variable, et moi qui connais le pain bio depuis ma plus tendre enfance ; qui par ailleurs, en bon petit fils de boulanger (la 1° moitié de sa vie), sais le faire (c'est pas rentable en chauffage sinon... je l'ai déjà fait maintes fois tout de même) ; n'étais pas dupe de ses accommodements. Je sentais... [Lire la suite]

vendredi 4 septembre 2015

Désintégration

Me voilà de retour, au moins pour cette fois ; surchargé d'une vie en dehors de ce blog ; dont je maîtrise mal les rebondissements au coeur d'une misère et de misères qui vrillent la lame de la camarde dans les plaies de la scoumoune. Me voilà de retour avec cette photo empruntée à la page "J'aime l'histoire" de Facebook, et que je suis de près, tant le sujet me passionne. Une image d'une de ces marchandes des quatre saisons qui animaient de leur présence vivante les rues de Paname jusqu'il y a pas si longtemps. Le cliché date de 1890... [Lire la suite]
lundi 6 avril 2015

Niort m'a tuer

Mon sempiternel œuf de Pâques pour illustrer ce lundi ; férié et prolongement ; du week-end pascal. Bonne fête à tous les Pascal, si tant est que vous en ayez quelque chose à foutre, puisque pour la majorité d'entre vous, vous ne croyez ni aux saints ni aux diables. J'espère d'ailleurs que vous êtes au boulot, en ce jour de fête religieuse, vous qui voulez voir disparaître toute manifestation visible de religion. Vous êtes bien content de les avoir ces jours fériés que vous prétendez empruntés au paganisme ; ce qui est... [Lire la suite]
dimanche 5 avril 2015

En avril je ne perd pas le fil

Les jolies violettes tapissent la verdure printanière. En mes « tendres » années j'en faisais de jolis bouquets tant il y en avait dès mars qui voyait pointer les premières hirondelles aujourd'hui en voie de disparition. Elles étaient sur Mendès France ce vendredi mais j'ai dû en apercevoir une quelques jours plus tôt tandis que dès fin février on m'en a annoncé dans le Cher. Le jour du premier tour des élections j'ai cru entr’apercevoir un martinet enfiler notre rue du coin de l'oeil alors que j'étais très occupé à mon... [Lire la suite]
mercredi 26 novembre 2014

L'alchimiste d'opérette

Ici je démontre la réalité quotidienne de la pollution et du gaspillage. Je montre du pain perdu, inconsommable en l'état parce que trouvé au milieu de saletés. Ça ne représente qu'une partie du gaspillage que j'ai pu dénicher en quatre jours. J'en ai trouvé bien plus. Du consommable aussi d'ailleurs. S'il n'y avait que le pain ; dont Corpus Christi fut un des premiers papiers ici à le prendre avec ironie ; ce ne serait qu'un détail. Vous n'imaginez pas ce que je gratte à traîner un peu n'importe où... Trop souvent en plus... [Lire la suite]
samedi 25 octobre 2014

indissociable sociabilité de l'avenir planéraire

L'été s'était invité en automne avant de, semble-t-il, s'en aller doucement sur la pointe des pieds. C'est le temps de l'engourdissement dont on a fait celui du souvenir des disparus, ce qui concorde avec l'ambiance où il n'y a plus guère que les chrysanthèmes pour fleurir. Ça peut-être très joli d'ailleurs. Je pense aux vers de Verlaine ;comme chaque fois que je vois la nuit descendre sur nos soirées. Pourquoi la première strophe a-t-elle été utilisée par les Alliés pour annoncer le débarquement en Normandie le 5 juin 1944 ? Pourquoi... [Lire la suite]

mardi 3 juin 2014

Touche pas à mes ordures (mis à jour)

"Penser globalement et agir localement" était la devise d'une assos francilienne écolo dont j'ai longtemps fait partie activement.Je me console avec ça quand je vois le dérisoire de mon pouvoir face à la réalité que j'avais promis de développer dans "Mystère et quenelle". Après les continents de plastique du pacifique, j'ai eu vent récemment de celui d'Atlantique Nord. De nombreux médias en ont parlé mais je vous ai intégré délibérément le lien vers l'article de CAPITAL, comme ça vous ne direz pas que c'est de (je cite mes... [Lire la suite]
mercredi 30 avril 2014

Avec Darwin je positive ?

Voilà, c'est comme ça que ça se passe : on veut faire une jolie photo de fleurs pour les poteaux et merde, cinq fois sur dix y'a une merde dans le champ. Quand j'ai pas de poche sur moi pour la ramasser ; ce qui est de plus en plus rare ; j'suis dans la merde. Une photo pour rien. Il est rare que je vois qui que ce soit ramasser d'ailleurs, et quand on le fait, neuf fois sur dix on passe pour un con, un dégueulasse ou pire que tout "un manouche"... Et si on se fout de leurs quolibets, par exemple avec une remarque ou un pied de nez... [Lire la suite]
jeudi 17 avril 2014

Les cloches ne voyagent pas, elles planent...

Pendant que le connard de service balance son pain un peu n'importe où ; j'en ai trouvé une douzaine comme ça à trainer aujourd'hui, de la viennoise s'il-vous-plait ; moi j'utilise du pain rassis pour me concocter des bon p'tits miam comme on va voir... Ceux dont je parle là, je les mets au recyclage... Mais j'ai tout de même réussi à m'en procurer gratos de la viennoise rassie propre, hé oui. Notez qu'ici, dans l'esprit du beauf indigène "recyclage" = "poubelle", il ne fait pas la différence ce con. C'est comme ça que dans la benne... [Lire la suite]
mardi 21 janvier 2014

Santé discount

Par chez nous il  y a un pourcentage incommensurable d'handicapés, de malheureux affligés de lombalgie et la municipalité est bien négligente qu'elle n'a pas veillé à ce que chaque foyer est un container à verre comme il est prévu que ce soit. C'est sans doute là l'explication vraisemblable, je suppose, de ce que je trouve partout, y compris au pied de containers collectifs ces là, des bouteilles en tous genre, et pas seulement d'alcool comme je le dénonce souvent. Là c'est une bouteille de sirop que j'ai nettoyée... [Lire la suite]