vendredi 10 juin 2016

Un ballon passe et on oubliera tout

Les poètes accordent des mots sur le papier, juste pour la beauté sculptée dans des phrases alambiquées dont le secret n'appartient qu'à celui qui les as tracées. On contemple admiratif ou amusé, sans vraiment regarder au delà du voile de brume qui les enveloppes et on passe à autre chose ; s'il y a un sens caché, c'est la cas du poème mystique ; on s'efforce de l'oublier. Il n'y a que le poète engagé qui arrive à vous intéresser. Il fait dans l'éphémère, un mouvement d'humeur qui sera vite dépassé. Ses mots sont des flèches... [Lire la suite]

dimanche 14 septembre 2014

De la bouillie dans le cigare

Pour prolonger le papier précédent voici un petit aperçu de la durée de vie de ce que vous jetez n'importe où. J'emprunte l'image sur FB où du reste elle passe régulièrement parmis mes contacts. Parce que la campagne autour de la ville c'est encore pire, et de toute façon il n'est pas rare que ce qui est jeté en ville se retrouve en campagne, porté par les pluies ou le vent. J'ai souvent à ce propos évoqué les poches et les ballons... En ce qui concerne ces derniers j'en ai encore gaulé un ce matin à la dérive... Et combien de... [Lire la suite]
samedi 12 avril 2014

Par pure compassion

En protestation contre le massacre de la statuette de Lao-Tseu comme l'évoque mon précédent papier, et par pure compassion pour l'oeuvre mais aussi le chagrin de l'architecte qui semblait y tenir à son petit bijou, je me suis essayé à une restauration de ce qu'elle aurait dû être, et je l'ai même ensuite projetée en avatar comme vous pourrez le constater sur la vignette prévue à cet effet, assortie d'une étoile parce que la cosmogonie du Tao inclut cinq élémets et la mienne quatre assorti de la conscience qui forme la pointe... [Lire la suite]
samedi 15 mars 2014

Petite chronique de l'intelligence appliquée

Y'a le roi des cons sur son trône qui déverse la litière du chat directement sur le trottoir... Les agents de la ville ont fini par nettoyer mais c'est bien resté deux jours, ou trois je ne sais plus. Initialement elle avait été déposée dans un sac papier au pied du container à papier justement... Y'a quelqu'un à qui ça n'a pas plus. Je soupçonne celui qui a vidé le container d'ailleurs parce que la veille il était plein et le lendemain vide avec ça sur le trottoir. Y'a le glandu qui fout ses merdes autour, ou dessous la... [Lire la suite]
samedi 19 octobre 2013

Cinq ans

Canal-Décharge a 5 piges, et nous allons non pas le célébrer, mais vous célébrer vous à cause de qui il existe. J'ai appris que Niort avait récolté je ne sais quel trophée pour le cadre de vie... Ouais, je vais vous le montrer moi le cadre de vie. Ça fait deux fois en deux jours que je me fais agresser par des connards fouteurs de merde alors je ne vais pas les ménager hein ? Et encore je ne pourrai tout mettre, en particulier ces canettes qu'on trouve tous les dix mètres, faudrait un papier à rallonges ! Puisque je suis parait-il un... [Lire la suite]
mardi 27 août 2013

L'effet papilon de la coccinelle

Rencontre incongrue à une heure insolite (5 h du mat) : une coccinelle asiatique qu'on dit invasive. Chaque fois que l'homme joue à l'apprenti sorcier, il fait le con.Importée pour lutter contre le puceron au lieu de créer des élevages d'espèces indigènes, l'alliée d'hier est devenue envahissante. On assiste maintenant à des rassemblements dans les habitations privées et une étude vient de montrer qu’elle véhicule des microsporidies, des parasites qui infectent les espèces locales et les tuent. Cette perturbation de l’écosystème... [Lire la suite]

mercredi 15 mai 2013

Vous me faites gerber

Un joli petit paquet avec une faveur ; une boîte en bois. Ca n'a jamais été ouvert... Le prospectus dessous c'est pour ne pas salir le sol. Du travail artisanal, si si je vous assure ; je connais en plus... Oui, j'ai un peu traîné mes baskets côté Alsace Lorraine et ligne bleue des sapins vosgiens... Et voilà comment c'est à l'intérieur : dragées complètement nases, jamais ouvert ou entamé. Ca a pourri fermé dans un placard... Comme d'hab' y'en a qui manquent pas de flouze... Y'avait pas que ça... Entre autres ces... [Lire la suite]
mardi 2 avril 2013

Facile et pas cher

Un coco perpétuel, au surlendemain de Pâques c'est de circonstance non ? Celui_là je l'ai évoqué hier et aujourd'hui sur mon autre blog, c'est bien de la récup et j'y parle aussi d'autres gaspillages sur le même thème... J'ai aussi un œuf de marbre, tout aussi perpétuel.         Une vulgaire boite de cigarillos trouvée à trainer dans la rue, tant il est vrai qu'on les ramasses par poignées. Passée à la toile émeri. J'ai bien une ponceuse, mais pour l'intérieur ça n'irai pas et pour l'extérieur ce... [Lire la suite]
lundi 11 mars 2013

Ange gardien, destin ou fatalité ?

Boulot de cochon... Ou : je deviens l'ange gardien du quartier. Parce que ce courrier là, à prendre l'eau sur le seuil alors qu'il y a une boîte aux lettres, je me suis dit que j'allais le leur y mettre puisqu'il y en avait une, avant que ça s'envole avec le vent ou que ce soit détruit par la pluie. Mais avant j'ai regardé les adresses et bien m'en a pris : ça n'était pas du tout destiné à cette maison là, mais bien cinquante mètres plus loin. Et ce sont des maisons munies de boîtes aux lettres sauf une qui est un magasin fermé le... [Lire la suite]
vendredi 1 février 2013

Les charmes des sous-bois

J'ai flané sur un chouette sentier dans la foulée de l'opération relatée dans le précédent papier au cours de cette balade évoquée sur l'autre blog. Que voilà une promenade sympa pépère et tout pour un convalescent... Je suis sans doute valescent et passablement con par nature eût égard à mes considérations et valeurs obsolètes, mais comme il est écrit que jamais la fraction supérieurement intelligente et progressiste de l'humanité ne me laissera en paix, j'ai ici aussi marché sur ses brisées et vous colle ci-après et en vrac les... [Lire la suite]