mardi 27 septembre 2016

Ton univers (im)pitoyable

Ton univers pitoyable de dysneyworld suffit à ton bonheur, innaccessible pour la plus grande part des enfants dont tu n'as rien à braire... La preuve est que tu dégueulasses partout ou tu passes. Je n'ai pas le coeur à écrire aujourd'hui, vraiment pas, mais je me force pour te dire que t'es un merdeux, toi qui me traites de clodo, de voleur, de pute et j'en passe... C'est à toi qu'est destiné ce message, pas aux autres, pas aux copains, eux je sais à quoi m'en tenir... Ta gabegie fascine ; les milles feux dont tu éblouis le... [Lire la suite]

samedi 14 mai 2016

Requiem pour demoiselles

J'adorais courir après les libellules quand j'étais petit. Nous avions des prés humides, inondés une partie de l'année, qui fournissaient des pâturages d'une richesse incomparable, et un foin odorant comme on ne sait plus en faire. C'était une féérie d'odeurs au fil des saisons. Une biodiversité pléthorique de plantes ; y compris des champignons comme les morilles ; de fleurs ; et petites bêtes en tous genres. Et justement des grenouilles et des libellules. Je les imaginais comme des fées alors même que j'ignorais tout de la... [Lire la suite]
dimanche 26 avril 2015

Une ville, ma prison

Il y a les belles choses... Et les vestiges d'un temps où la vie avait du sens... Il y a la misère, et le temps est proche où je devrais le rejoindre... On ne comprends pas que j'en ai plus que marre. Et puis il y a la merde qui traîne... Et des poubelles pas relevées parce que le con d'utilisateur est trop feignant pour la pousser au point de rassemblement (à 3 mètres) et que la municipalité ne sévit pas (dernière photo rue de l'espingole). On a peint en orange la base des arbres parce que le niortais est... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 15 octobre 2014

L'ombre des trottoirs embrument la Terre

Le 18 août notre chroniqueur local découvrait une poussette en ballade et s'étonnait... Comme si on pouvait encore s'étonner de quelque chose dans notre ville . Quand on arpente les rues à l'heure matutinale où grisaillent les trottoirs, ou s'activent les premiers travailleurs qui se lêvent tôt afin de travailler plus pour gagner plus (les monarques changent, pas les habitudes) et où les derniers ivrognes regagnent leurs pénates, on croise toutes sortes d'objets hétéroclites qui prennent le frais et se trainent lamentablement le long... [Lire la suite]
lundi 29 juillet 2013

Y a-t-il encore des papillons ?

Dans la foulée de mon papier précédent je viens de dénicher une opération de comptage de papillons. Si vous avez un jardin, un bout de terrain, il ne serait peut-être pas inutile que vous y participiez afin que l'on aie une idée d'où on en est ICI. Personnellement je sais bien que là où j'en voyais des myriades il y a quarante ans, il n'y a plus rien. Aujourd'hui on s'agite, on s'affolle sur telle ou telle parcelle de l'écosystème ; les uns se soucient de papillons, les autres d'abeilles, d'autres de batraciens, de loups ou de je ne... [Lire la suite]
lundi 29 juillet 2013

La mort des papillons

Tandis que je circumvaguais dans l'immédiate banlieue champêtre ; enfin ce qu'il en reste ; péri-niortaise pour quelques jolies photos, un beauf à l'air aussi évolué qu'un bœuf qu'aurait été nourri au Tranxène est venu me tourner autour et se foutre de ma gueule. Très représentatif cette attitude des abrutis indigènes qui me font penser au demeuré de mon hameau natal qui n'en n'avait jamais dépassé la limite : dès que quelqu'un l'air un peu "différent" selon la nomenclature beaufesque, c'est forcément une raclure genre "manouche" à... [Lire la suite]
dimanche 25 novembre 2012

Consomite aigüe (mis à jour lundi)

J'en ai marre de mon blackberry !! Sa fait 2 ans !! Je m'en vais lundi prendre un nouvelle abonement et acheter un Iphone ou un Samsung !! — G E N T L E M A N (@__BlackLazy) Novembre 24, 2012 Voilà, c'est le genre de tweet qui me prouve si besoin était que la consomite aigüe est une pathologie incurable et que mon combat, comme celui de quelques militants et organismes dont j'ai eu à parler ici n'est en fait que manière de mourir dans l'honneur comme un soldat au front d'une guerre perdue, ou comme un gardien d'une ligne Maginot... [Lire la suite]
jeudi 11 octobre 2012

Sous le tapis on cache la misère

Il y a quelques temps sur mon autre blog j'avais décerné un satisfecit à La Foye Monjault pour la propreté des abords de ses containers, ce qui n'est pas commun dans la région. C'est sans doute une volonté communale, mais ce n'est que le tapis de surface. J'ai fait un peu de ménage dans les alentours, et par exemple j'ai sorti ça d'à coté d'un terrier habité de lapin... Pov'lapin va ! A proximité j'ai vu la maman qui pleurait son petit qui, lui, était victime de la route sur un chemin droit comme une règle, sans obstacle aucun.... [Lire la suite]