lundi 15 août 2016

Une goutte d'eau dans un océan

Un couple se tenant par la main, marchant sur une terre désolée, desséchée vers un horizon incertain à la recherche de l'eau vitale pour leur survie. Un jour la misère les chassera peut-être sous d'autres cieux ; la misère et/ou la guerre. Ils croiront partir chercher l'herbe verte et finirons étrangers, fustigés, honnis, dans un bidonville peut-être. Je sais ; en Afrique ce sont généralement les femmes qui sont de corvée d'eau. Les femmes et les enfants. Des kilomètres à pieds, une lourde charge à porter, pour quelques... [Lire la suite]

lundi 30 mai 2016

J'ramène ma fraise

Soyons un peu plus léger après mes derniers papiers compliqués : y'a quelqu'un super-gentil qui nous ont donné des fraises ; c'est d'autant plus gentil que la dernière fois qu'on s'est vus je lui ai vraiment pas donné bézef et alors qu'elle me conseillait, pour ma santé, de manger des fruits et particulièrement des fraises et des framboises. Je lui avais dit que je désespérais d'en avoir cette année, et que j'avais de grosses difficultés à ce niveau. Pas les moyens d'acheter... Et on avait eu en tout et pour tout deux petites... [Lire la suite]
mercredi 26 novembre 2014

L'alchimiste d'opérette

Ici je démontre la réalité quotidienne de la pollution et du gaspillage. Je montre du pain perdu, inconsommable en l'état parce que trouvé au milieu de saletés. Ça ne représente qu'une partie du gaspillage que j'ai pu dénicher en quatre jours. J'en ai trouvé bien plus. Du consommable aussi d'ailleurs. S'il n'y avait que le pain ; dont Corpus Christi fut un des premiers papiers ici à le prendre avec ironie ; ce ne serait qu'un détail. Vous n'imaginez pas ce que je gratte à traîner un peu n'importe où... Trop souvent en plus... [Lire la suite]
dimanche 19 mai 2013

Les matous sont de sortie

   La nuit les matous sont de sortie à moins que ce ne soit le diable qui sait ? On raconte qu'il s'incarne en matou pour venir visiter ses sujets et leur suggérer des idées de sarabandes qu'ils prennent pour la liberté. Liberté de souiller et se souiller, mais on n'y voit que du feu dès lors que ça sent la savonnette de luxe ou bon marché. Propre sur soi mais à l'intérieur faut pas trop regarder. J'ai essayé de faire percevoir ce lien à quelqu'un récemment ; c'est d'ailleurs elle qui a énoncé l'axiome selon lequel il y... [Lire la suite]