dimanche 11 mai 2014

Mystère et quenelle

Niort a ses mystères au point qu'on pourrait en faire un roman. Ça n'aurait sans doute pas le succès de l'admirable oeuvre de Sue qui a enchanté le deuxième Empire et ce serait sans doute gaspiller des arbres pour pas grand chose. Point de Rodolphe par chez nous ; quelques "Chourineurs" peut-être... Bien pitoyables au regard de l'original. Il est cependant des détails qui, au niveau de la dégueulasserie quotidienne élevée au rang de religion par certain(e)s m'interpelle sur les petits vélos qui courent la grande boucle dans leur... [Lire la suite]