dimanche 1 novembre 2015

Une poupée fait le trottoir...

Les poupées de minuit Sont de petites femmes Qui vont insouciantes Et cachent dans la nuit Le secret de leur âme Esclaves des baisers On les voit se griser Ce sont des beaux joujoux Qu'on achète une nuit Les poupées de minuit Joujoux d'amour dans des mains inhumaines Se brisent vite et l'on vit certain soir Loulou pâlir et sa beauté de reine Presque flétrie et faisant peine à voir Jo l'a laissé, et dans son coeur de femme Un gros chagrin la mine lentement Ce bel amour c’était toute sa flamme Et maintenant elle rit des serments A... [Lire la suite]