mardi 26 avril 2016

Il y a trente piges, la fin du monde...

Il y a trente piges, la fin du monde... Ce que je redoutais depuis si longtemps était arrivé et le monde béat gobait les conneries qu'on nous racontait... gobait encore... Qu'il était dur de savoir les choses en ce temps là... Ce samedi là, j'avais passé la journée sous la pluie (Vierzon), en forêt, parce que le muguet commençait déjà à pointer... Après j'étais pendu à ma radio et j'analysais en ayant le sentiment de me faire entuber. Les discours étaient scientifiquement incohérents. Mais nous étions encore des cons, nous les écolos,... [Lire la suite]