samedi 22 avril 2017

JOUR DE LA TERRE

Les cloches sont revenues à Pâques à temps pour le « Jour de la Terre » ; c'est à dire aujourd'hui. A temps pour sonner le glas de la Terre qu'on assassine et des hommes qu'on tue pour lui arracher ses dernières entrailles. Devant mes photos illustrant le gaspillage quotidien, mon pote Youri, sur FB, m'écrit : « Le constat est sans appel. Multipliez par les 33 000 communes plus les grandes villes... » ; et il ne parle que de la France le copain. Reportez ça à l'échelle planétaire ! Avec bien sûr... [Lire la suite]

samedi 15 avril 2017

Scories du monde...

Anniversaire aujourd'hui du préfet qui inventa la poubelle. Je me demande comment les gens ont fait avant ? Les rues devaient être salement dégueulasses ! Comment se fait-il qu'on ait mis si longtemps avant d'avoir cette idée simple d'évacuer les ordures ? J'en déduis que le bien commun est, depuis des siècles, le cadet des soucis de l'humain. Il est d'ailleurs des pays où c'est toujours le cas. Des autochtones du Maghreb ou de l'Inde par exemple, m'ont parlé des décharges permanentes aux coins des rues, encore en 2017... ... [Lire la suite]
dimanche 1 novembre 2015

Une poupée fait le trottoir...

Les poupées de minuit Sont de petites femmes Qui vont insouciantes Et cachent dans la nuit Le secret de leur âme Esclaves des baisers On les voit se griser Ce sont des beaux joujoux Qu'on achète une nuit Les poupées de minuit Joujoux d'amour dans des mains inhumaines Se brisent vite et l'on vit certain soir Loulou pâlir et sa beauté de reine Presque flétrie et faisant peine à voir Jo l'a laissé, et dans son coeur de femme Un gros chagrin la mine lentement Ce bel amour c’était toute sa flamme Et maintenant elle rit des serments A... [Lire la suite]
samedi 12 juillet 2014

En pétard

Théo s'insugeait récemment contre l'incivisme des niortais... Comme quoi je suis pas tout seul. Partout au centre ville on trouve des dépôts sauvages incongrus, et même si il y a eu un minimum de progrès ces dernières années, c'est encore repoussant. Faut pas s'étonner après si les gens ne veulent plus venir ; ce n'est pas qu'une question de stationnement ! Personnellement, en dehors des obligations, faudrait me payer pour que j'y aille ! Et je connais plusieurs personnes comme moi. Même si,; comme on le voit ici, ça me rapporte... [Lire la suite]
mardi 30 juillet 2013

Après les piles, les batteries...

5 h 30, je suis déjà en vadrouille dans la cité ; on m'avait signalé un cageot propre sur un trottoir et j'ai pensé que ça pouvait m'être très utile, mais mon intuition m'a poussé plus loin. Pour une fois la Cour Saint Marc est propre... Sauf que j'ai ressenti le besoin de soulever le couvercle de la première poubelle de cette série là. Et voilà ce qu'il y a dedans : une très grosse batterie de véhicule. Très lourde. La sortir de là-dedans sans faire de bruit, avec mon dos en compote, ça aurait été quasi-mpossible... Et pour en... [Lire la suite]
lundi 2 avril 2012

Pas besoin d'aller loin

C'est à cinquante, cent mètres peut-être de chez moi samedi. Une poche qui traîne sur un trottoir près d'une poubelle, c'est commun ici. Je m'avise de regarder à l'intérieur. A cet instant quelqu'un est sorti de la maison mitoyenne mais a eu l'air de s'en foutre royalement. A dire vrai, ça pourrait venir d'un des restos à vingt mètre de là, à moins qu'un collectionneur ait écumé les cafèt de la zone pendant quelques temps. Rien ne semble périmé, c'est propre, pas de saletés avec... 45 sachets de mayonnaise 31 sachets de sauce... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 13 décembre 2011

Chronique Mésiguesque

Le titre comme un clin d’œil au dernier papier de Mikael 2012. Il est entre cinq et six plombes du mat ce Mardi. Un rouge gorge m'accompagne dans mes pérégrinations matutinales, tout mignon, à moins d'un mètre il m'attends, et quand j’arrive à moins de dix centimètres il volète un peu plus loin, se pose par terre ou sur une poubelle et recommence son manège. C'est un copain qui m'aime bien. Il me rappelle celui qui se posait à moins de trente centimètres de moi, autrefois, quand je nettoyais notre bois de ses épines. Nostalgie de ce... [Lire la suite]
lundi 1 mars 2010

Coup de tabac sur la ville

Ouais, enfin, on fait figure de vernis au regard de nos potes vendéens que je plains de tout coeur. 8 plombes du mat, malgré une nuit quasi blanche ; j'ai des séquelles de 99 où là j'étais au coeur du problême ; je suis dehors. Ma première pensée est pour notre tas de ferraille qui prétends au titre de carosse. Pauvre Titine ! Elle a du sacrément baliser toute seule dans le noir avec toutes sortes de machins qui virevoltaient autour comme une nuée de moustiques. Me v'la donc en route pour la consoler, mais du coup j'en ai oublié... [Lire la suite]
jeudi 29 janvier 2009

Aujourd'hui jour de marché

Quatre  heures aprés la fin... Un peu plus loin Ailleurs, même trottoir... Du coup y'en a qu'en profitent... On trouve n'importe quoi dans le quartier... L'abri bus, c'est pas mieux... Le même sous un autre angle... Je mettrais pas toutes mes photos : y'en aurait quatre fois comme ça et ce serait trop lourd.
Posté par Mikael3300 à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,