dimanche 20 juillet 2014

Le singe et la pastèque

La majorité des singes refusent cette idée pseudo scientifique selon laquelle l'homme serait leur petit fils voire leur cousin. Une (très) vague ressemblance ne fait pas une parenté certaine, de même que ce n'est pas parce que l'ornithorynque a un bec de canard que c'est un cousin de votre baveux quotidien. Et tandis que les derniers singes, dans l'attente certaine du Royaume à venir, communient avec la Conscience Cosmique sans jamais abîmer la nature son émanation ; l'homme lui, laisse partout ses traces débiles et indélébiles... [Lire la suite]