mercredi 15 octobre 2014

L'ombre des trottoirs embrument la Terre

Le 18 août notre chroniqueur local découvrait une poussette en ballade et s'étonnait... Comme si on pouvait encore s'étonner de quelque chose dans notre ville . Quand on arpente les rues à l'heure matutinale où grisaillent les trottoirs, ou s'activent les premiers travailleurs qui se lêvent tôt afin de travailler plus pour gagner plus (les monarques changent, pas les habitudes) et où les derniers ivrognes regagnent leurs pénates, on croise toutes sortes d'objets hétéroclites qui prennent le frais et se trainent lamentablement le long... [Lire la suite]