jeudi 16 septembre 2010

La sarabande des poubelles voyageuses

Y'a des mecs qui chouravent pour bouffer, y'a des gars qui fauchent en pensant s'enrichir. Qu'on désaprouve le procèdéne change rien au fait qu'on pige la finalité de l'entreprise. Se dis juste que l'auteur manque de sagesse en ce qu'elle enseigne que bien mal acquis ne profite point. Mais que l'illusion conduise au délit, on a l'habitude. Depuis Caïn et même avant et sur l'ensemble de la planète, dans toutes les nations, ce sont des faits récurents et banals.   Mais chez nous il existe un sport dont je ne connais pas... [Lire la suite]