vendredi 16 octobre 2015

Nuit baroque...

La nuit porte conseil à certains, moi elle tendrait plutôt à jeter le trouble dans ma comprenoire des réalités tangibles, surtout quand je traîne ma besace de blues le long des trottoirs désolés en quête de vestiges méprisés au milieu desquels surgit parfois une miette de bonne fortune pour mes fouilles en faillite. Côté fraîche ça a été la déferlante ; entre le loyer trimestriel du box, le courant auxquel nul n'échappe parce que c'est obligatoire, les impôts locaux, dont ne sont absolument pas exempts les démunis, contrairement... [Lire la suite]