mercredi 2 avril 2014

Ce ne sont pas des poissons

Il y a les ordures traditionnelles des acteurs de la ruralité profonde qu'on retrouve déclinées à l'infini en dépit de quelques suggestions velléitaires des fédérations de chasse. J'ai déconné en disant que c'est avec l'arrivée des sacs d'engrais plastiques que j'ai pris conscience des déchets dans la nature quand j'ai été interrogé par la Nouvelle République. En réalité c'est avec les cartouches vides. Ais-je oublié d'en parler ? Ont-ils censuré le propos pour ne pas froisser leur lectorat de guerriers du dimanche ? Je ne saurais le... [Lire la suite]