vendredi 5 avril 2013

L'ordinaire déplorable...

Qui l'a retiré de la circulation en fin de compte le rat du 3 avril hein ? Qui d'après vous hein ? Devinez ? C'est quand même un comble que dans une ville où les chiens ont plus de droits que les humains quasiment, on ne veille pas plus à leur santé. On sait bien que ces pleins de poils là ça bouffe un peu n'importe quoi quand c'est mal éduqué, et des bêtes de cet accabit c'est légion eût égard au nombre de déjections sur les trottoirs. J'ai appris depuis qu'il y avait une campagne de dératisation en cours dans le quartier. C'est bien... [Lire la suite]