dimanche 14 août 2016

Soupir

“Quand le dernier arbre aura été coupé,Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,Quand le dernier poisson aura été attrapé,Seulement alors,l'Homme se rendra compte que l'argent ne se mange pas.”   Unique minuscule lueur de conscience au milieu du chaos, fragile flammèche dans la tempête infinie des siècles et de l'incommensurable , vacillant à l'approche de sa fin. Il n'en restera qu'une fumerolle vite dissipée et oubliée. Un temps elle coiffa un diadème de reine de la matière, la façonnant, en tirant un nouvel équilibre... [Lire la suite]

dimanche 27 septembre 2015

Les pleurs des crin-crins de l'automne

Les pleurs des crin-crins de l'automne transpercent mon coeur d'une infinie douleur appelant mon âme à la méditation, l'introspection et la compassion, tandis que d'autres jouent avec la vie, celle des autres et des êtres, juste pour leurs plaisirs ou leurs profits. Je suis toujours sidéré d'autant de bêtise et de méchanceté. Il y a eu, tout près de moi, cette bijouterie braquée, alors que ces gens sont loin de rouler sur l'or qu'ils vendent en petite quantité ; la dame continue d'exercer un deuxième métier à temps partiel tandis que... [Lire la suite]
samedi 12 avril 2014

Par pure compassion

En protestation contre le massacre de la statuette de Lao-Tseu comme l'évoque mon précédent papier, et par pure compassion pour l'oeuvre mais aussi le chagrin de l'architecte qui semblait y tenir à son petit bijou, je me suis essayé à une restauration de ce qu'elle aurait dû être, et je l'ai même ensuite projetée en avatar comme vous pourrez le constater sur la vignette prévue à cet effet, assortie d'une étoile parce que la cosmogonie du Tao inclut cinq élémets et la mienne quatre assorti de la conscience qui forme la pointe... [Lire la suite]