samedi 30 juin 2012

Métamorphose...

A bientôt peut-être, les abonnés, les amis de Face Book ont été prévenus en prime time... Les autres, pour ce que ça vous intéresse ce que je fais ! En trois ans ce blog a fait moins de visiteurs que Mikael2012 en trois mois ! Alors hein ? Ne croyez pas que je ne continue pas d'agir dans le même sens, et ne croyez pas qu'il n'y a pas un endroit où je continuerais de publier mes analyses écologiques et mon regard consterné sur la dégueulasserie de mes contemporains. Mais la situation et les plateformes évoluent, alors je m'adapte.... [Lire la suite]

mercredi 20 juin 2012

La crise ? Vous avez dit la crise ?

    Ce pourrait être une jolie cité provinciale avec ses charmes, sa torpeur qui repose de la capitale que j'ai pratiquée de longues années. Il y a même des fleurs sur le pont Main cette année ; on en avait été privé l'an passé pour cause d'économie d'eau et c'était bien triste. Quand la nature prends des allures hivernales en plein été, c'est assez sinistre...Parce que l'avantage d'une ville où on bannit de plus en plus les cides délétères du jardinage c'est que la campagne s'invite dans les rues, pas seulement avec le... [Lire la suite]
dimanche 17 juin 2012

Le continent "fantôme"

  "Fantôme" parce qu'il n'existe sur aucune carte, mais n'anticipons pas... Maintes fois j'ai parlé de gaspillage alimentaire ici... Rien que le peu que j'en constate suffirait à alimenter ce blog tous les jours, à raison de plusieurs articles par jour. J'ai tout de même une vie en dehors de ce pitoyable miroir des minables vous en conviendrez ; ajoutez à ça que ça me mine le moral ce que je vois ; et vous comprendrez que je ne raconte pas tout. Un exemple par ci par là suffit amplement à illustrer mon propos Ci... [Lire la suite]
vendredi 8 juin 2012

Tristesse

J'ai voulu photographier un petit oiseau sur le mur du donjon, ce monument qui domine et écrase la ville depuis des siècles... Vous le voyez le zoziau ? En grossisant l'image peut-être (clic dessus)... Et là, soudain j'ai pris conscience de l'âge des pierres, de l'oeuvre du temps...Tout cela m'a semblé bien fragile tout à coup... Et s'il venait à s'écrouler ? Ce serait toute une partie de la mémoire de la ville qui tomberait en poussière. Bien sûr les sceptiques me diront que ma vision n'est qu'un tour de mon imagination, comme... [Lire la suite]