gaspillage5

Voici un petit crobard qui circule sur la toile de l'araignée que chacun porte en son sein puisqu'il participe à tisser celle du destin, la navette guidant le fil de chaine qui le lie à l'histoire universelle dont nous avons ici un résumé succint mais global. Ainsi va le sens de l'humanité sans foi ni loi autre que celle du plus adapté comme disait si bien Darwin...

samedi-7-12-13 016

Les niortais contribuent conscienscieusement au mouvement vers ces lendemains radieux des sommets de la conscience vers lequel tend le roi de la création à laquelle il prétends dicter sa loi. Photo prise rue Victor Schoelcher à Niort ce samedi ; tout un symbole ; mais j'aurais pu vous en montrer bien d'autres. J'avais commencé à nettoyer et puis j'ai fini par décrocher : ça n'arrête pas, personne ne nettoie jamais, ni les bourgeois riverains dans leurs belles résidences de classes moyennes, non plus que la municipalité ou la CAN ; etant entendu que si c'est un terrain privé ils ont le pouvoir de contraindre le propriétaire,juridiquement, à cesser ses nuisances. A charge pour lui de se retourner contre les pollueurs. J'en connais au moins un de vue, et je connais même son domicile. Y'a moyen de faire aussi bien que moi non ?  J'aurais pu vous montrer beaucoup d'autres endroits mais j'ai choisi celui là parce que ça fait des années que ça dure dans le quartier et aussi que c'est particulièrement répugnant et fait le pendant exact de ce qui va suivre.

gaspillage_8-12

Parce qu'il faisait froid et que je ne vais quand même pas boire 20 l de tisane ou thé par jour pour me réchauffer ; je ne chauffe plus comme on sait, faute de moyens ; je suis parti au hasard des rues parce que la marche ça réchauffe. Je n'avais pas fait 300 mètres quand j'ai fait cette photo : dela semoule et du riz en barquettes non périmées. A Niort on jette le répugnant par terre comme le montre le paragraphe qui précède et on mets en poubelle les bonnes choses. C'est incontestablement le degré le plus élevé de la citoyenneté.

gaspillage_8-12 (1)

Autre quartier et joyeuseté similaire ; il s'agit là de légumes et rien n'est périmé de ce qui n'a pas été consommé, j'ai vérifié. Le pain est "aya" comme on disait dans ma campagne natale... Pas grave, je connais quelqu'un qui en sera content pour ses chiens... Quelqu'un qui ne les laisse pas en vrac comme je dénonçais récemment.

deco_urbaine-13 003 (5)

Y'a pas que les chiens qui déambulent sans leur maitre ici ; j'ai cet après midi, tout près de la place de l'Orangerie, été agressé par une machine à laver sans muselière ! J'ai aussi été poignardé par une tour (vide) d'ordinateur... Heureusement qu'elle n'était pas pleine, vous imaginez la violence de l'attaque sinon hein ?

deco_urbaine-13 003

Y'a aussi le conscienscieux soucieux de recyclage qui empaquète soigneusement sa cartouche d'encre dans l'enveloppe prévue à cet effet, il n'a que la peine à la glisser dans une boite aux lettres, c'est gratuit, le port est payé. Mais non : il l'a colle dans une poubelle de ville ! Je l'ai repérée en passant et l'ai sortie pour la photo..; ne vous inquiétez pas : ça sera recyclé, je n'ai même pas besoin de la poste, je connais deux containers prévus pour ça... Enfin sauf si la marque me convient, en quel cas c'est ma pomme qui vais l'utiliser, je les recharges moi-même. Oui, j'ai pas encore ouvert l'enveloppe, j'avais trop de choses dans mon cabas à récup' que vous ne verrez sans doute jamais. Je fais de plus en plus dans l'immédiat, il faut que j'en prenne l'habitude vu que, si nos emmerdes se prolongent comme j'ai expliqué sur mes deux blogs dans les publications des jours derniers, je devrais poster depuis un GSM... J'en ai un qui l'autorise. De récup aussi. Si vous ne voulez pas que je récupère arrangez vous à ce que ce soit propre votre boui-boui !

deco_urbaine-13 003 (10)

deco_urbaine-13 003 (1)

deco_urbaine-13 003 (9)

Je ne saurais conclure sans une évocation de quelques déco de Noël qui ornent nos rues et d'un plateau repas servi complaisamment.
Des millions d'années d'évolution dites vous ? Et bien je vous les laisse, et votre Darwin je vous en fait cadeau. Parce que ce sont ses théories appliquées au social qui ont généré le monde cauchemardesque où je suis contraint de me trainer et généré autant de mépris à l'égard de chaque chose... Reportez vous à mes papiers de ces derniers jours sur les deux blogs. Je me doute que vous ne le ferez pas... Un pauvre qui vous montre ce que vous êtes ça ne plait pas. Vous aimez les pauvres soumis et reconnaissants du mépris que vous leur témoignez. Faut pas que ça élève la voix un pauvre, faut que ça soit doucereux, avec humilité s'il vous plait et que ça demande pardon, et que ça se sente coupable de préférence et enfermé dans les griffes d'un contrôle social. Vous pouvez vous brosser ! Je demanderais pardon quand vous aurez soigné la Terre et que vous lui aurez demandé pardon à plat ventre ; j'ai bien dit : à plat ventre.
C'est pas près d'arriver..; Vous aurez tout anéanti bien avant.

evolution-singe2