chateau_d_eau_0504

Chers amis,

Ce dimanche 10/10/10, nous allons faire exploser un record mondial : des citoyens de 187 nations ont organisé plus de 6300 "fêtes pour le climat" de France jusqu’à Palau. Le message : les peuples du monde se mettent en action pour le climat -- et il est temps que les gouvernements se joignent à nous.

A nous de montrer que le mouvement mondial en faveur du climat est puissant, qu’il est partout, qu’il déborde d’énergie -- cliquez ici pour trouver un événement:

Participez!

Ce dimanche, à travers plus de 6300 événements dans 187 pays, les citoyens du monde entier vont balayer une rumeur dangereuse selon laquelle le mouvement mondial pour le climat aurait disparu.

Nous allons montrer aux dirigeants du monde et aux médias que nous sommes plus nombreux, plus divers et plus créatifs, et que jamais nous n’abandonnerons le combat tant que notre planète n'est pas à l'abri de la menace.

Dimanche 10 octobre -- c’est à dire le 10/10/10, une date à retenir -- nous nous rassemblerons dans des "fêtes d’action pour le climat" tout autour du monde pour montrer notre détermination, et crier bien fort à ceux qui nous gouvernent : "Nous nous sommes mis au travail... et vous, que faites vous ?"

Plus nous serons nombreux à participer, plus le message de notre détermination à stopper le changement climatique sera clair. Et ces fêtes ne seront pas seulement d’une importance vitale; elles seront aussi l’occasion de passer un moment agréable. Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir un événement organisé près de chez vous et vous y inscrire (ou enregistrez un autre événement de votre propre initiative) -- il est temps de nous retrousser les manches et d’agir:

http://www.avaaz.org/fr/global_work_party/?vl

Le timing de l’action est d’une importance décisive : c’est dans les semaines et les mois à venir que les gouvernements doivent prendre d’importantes décisions sur la poursuite de l’effort pour arriver à un traité mondial sur le climat. Pendant toute l’année, ils ont oscillé d’un bord à l’autre, depuis le sommet de Copenhague en décembre dernier où les dirigeants ont été incapables de conclure un accord contraignant -- ni même de s’engager à aller vers un tel accord. Aujourd’hui, si les politiques se mettent à penser que la mobilisation populaire réclamant des actes forts pour le climat a perdu sa force, ils succomberont aux suggestions chuchotées par les lobbies des énergies fossiles -- et ils abandonneront purement et simplement la perspective de parvenir à un accord.

Et pendant que les gouvernements hésitent, la crise climatique s’accélère. 2010 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée. Les catastrophes naturelles liées aux changements climatiques, comme les inondations au Pakistan, ont fait des milliers de victimes. Et les scientifiques affirment que ces phénomènes vont s’aggraver. Notre mouvement doit prendre les devants et s’accélérer plus vite que la crise elle-même -- et faire en sorte ques nos dirigeants emboîtent le pas.

En montrant notre volonté d’agir, les "fêtes d’action pour le climat" lancent un défi à tous nos dirigeants. Les événements inclut la plantation d’arbres en zones rurales en Tanzanie, une installation de panneaux solaires en Chine, et une course internationale à vélos entre la Jordanie et Israël -- ainsi que des événements organisés en toute simplicité par des petits groupes d’amis. Où que nous soyons et quel que soit notre engagement, nous sommes persuadés d’une chose: si nous apportons des solutions aux changements climatiques dans nos régions, nos dirigeants politiques n’ont aucune excuse pour ne pas se mettre au travail aux niveaux national et mondial.

Plus nous serons nombreux, plus notre message aura de force. Le 10/10/10, c’est dans quelques jours seulement, et il est très facile d’y participer -- cliquez pour vous inscrire:

http://www.avaaz.org/fr/global_work_party/?vl

Bien qu’il nous reste peu de temps pour faire face aux changement climatiques, le mouvement pour le climat est - d’un point de vue historique - encore jeune. L’abolition de la traite des esclaves et la fin de l’apartheid ont pris des décennies. Mais le changement climatique, parce qu’il représente une menace pour tous et partout, peut unir les gens au-delà des frontières -- si nous sommes convaincus qu’un progrès est possible.

L’année dernière, nous avons connu une extraordinaire vague d’activités, avec une série de journées d’action couronnées de succès (21 septembre, 24 octobre et 12 décembre) qui ont conduit les chefs des gouvernements à se rendre en personne au sommet de Copenhague. Ce fut éprouvant, mais cela ne suffisait pas encore. Ce week-end, renouvelons notre engagement à prendre part à cette lutte la plus importante de toutes nos existences -- et montrons que nous continuerons tant que notre planète n’est pas à l’abri.

Avec espoir et détermination,

Ben, Iain, Ben M, Maria Paz, Ricken, David, Graziela, et toute l’équipe d’Avaaz

P.S: Ces événements sont organisés par un vaste réseau d'organisations et d'individus, avec le soutien de nos amis à 350.org -- qui utilisent des outils internet pour faciliter la localisation et l'inscription d'événements. Inscrivez-vous à une action avec ces outils, 350 vous enverra alors des messages très utiles pour préparer cette grande journée. Voici une nouvelle fois ce lien:

http://www.avaaz.org/fr/global_work_party/?vl


Soutenez le réseau Avaaz! Nous sommes entièrement financés par vos dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible.
Donnez ici.


NDLR : La photo est de moi