DSCN5406Y'a pas besoin d'aller bien loin comme je le dis si souvent. J'ai fait une petite sortie dans la nuit de dimanche à lundi pour photographier la première pleine lune de l'année, comme je le montre sur l'autre blog... Autrement dit j'ai pas fait dix mètres... et...

DSCN5414V'la ce que j'ai ramassé..; Pas retrouvé le goulot, c'est dommage, même plus tard de jour. Parce que des machins comme ça, ça vous fusille un pneu en moins de deux (ça nous est arrivé à nous) et quand le gars part au taf le matin c'est vraiment pas le moment.
Pour être franc, je la soupçonnais la boutanche. J'avais entendu un bruit de verre dans la nuit de samedi à dimanche... Y'a toujours des litrons qui traînent dans le quartier, tant sur la boite relais des facteurs, tantôt sur les relais téléphoniques, voire sur le trottoir directement. Cette nuit là une bande de jeunes sportifs se sont mis dans la tête de faire quelques passes un peu bruyantes pendant quelques minutes ; non ça n'a pas duré longtemps ; avec leur ballon avant de se séparer pour enfiler chacun une direction différente, un groupe emmenant le ballon les autres partant les mains dans les fouilles. La baballe a dû heurter la bouteille et la faire rouler et ils n'ont pas fait plus gaffe que ça. A dire vrai elle n'avait rien à foutre là cette majorette.  Enfin voilà, même quand j'suis cloué je trouve encore le moyen d'intervenir et faire deux trois bricoles. Je viens d'apprendre ce matin que l'une des "épiceries" qui débitait de l'alcool ; c'était l'essentiel de son étal et la faune habituée me dissuadait d'approcher ; jusqu'à des deux, trois plombes du matin au minimum venait d'être bouclée par arrété municipal. Ca nous fera des vacances et peut-être qu'à l'avenir on verra moins de canettes, boutanches et autres contenants aproximatifs (jusqu'à des cubis) à moitié pleins ou complètement vides dans le quartier. Quoiqu'ils sera toujours possible d'aller au Carrefour du secteur, mais de jour uniquement... Ca devenait un peu craignos les balades nocturnes. Parce qu'un mec picole, c'est son problème, mais le mien, et celui de tout un chacun, c'est le risque de le croiser à n'importe quelle heure complètement pété, surtout quand il est doublé d'un molosse aussi aimable que lui (tel chien tel maître on sait bien) et quand il balance ses débris n'importe où y compris sous les roues des voitures. Jolie bouteille, sacrée bouteille, tu nous les casses !

foot-dragonsNDLR : le ballon là c'est un clin d'oeil à mon gamin si dès fois il lui venait la fantaisie de passer par là ;-) Bravo les dragons (son club fétiche)