mik[1]B

Tout le monde ne me considère pas comme "Une ordure collabo délateur" "fachiste"(voir papier précédent)

Par exemple ce cadeau offert par un ami du net Vendredi 10 juin 2011 17h16 ; copie d'une toile  peinte par lui-même lors de la destruction des grands Bouddhas de Bamiyan en témoigne. Notez que j'ai réduit l'image et sa pixellisation. Pas question que vous piquiez l'image originale.

Comme quoi les goûts et les couleurs reflètent essentiellement ce qu'on a dans le coeur. Il y a ceux qui prennent le temps de me connaitre et me comprendre, et comprendre ce que je fais... Je pourrais aussi citer Eric ; à qui je suis infiniment reconnaissant ; par exemple...  Mais aussi bien d'autres ; j'en ai rencontré plusieurs au marché ce matin, comme par exemple le patron de la ferme Pédagogique du Vieux chêne. Et... LES AUTRES, ceux que ça gêne de trouver un miroir dans ce blog (quoiqu'ils s'en défendent).  La vulgarité de ton délibérée n'est qu'une forme réthorique incluse dans l'idée de miroir. Seuls les imbéciles s'y laissent prendre, et attaquent bille en tête en essayant maladroitement de masquer leur identité ; avec une adresse "anonyme", déconnectant leur ordi pour changer d'IP, comme si ça changeait le navigateur, l'interface et la dimension d'écran qui sont des signatures, et aussi le point de racordement principal du fournisseur d'accès

J'ai 10 ans d'internet derrière moi maintenant et j'assure ma propre maintenance ; des pirates, menaces etc... J'en ai eu légion... J'suis toujours là, et de plus en plus présent ...

Quand au qualificatif de "délateur" dont on m'a affublé, et bien soit, je le revendique. J'ai été successivement délateur d'un grossiste en drogue (Vosges) ; d'un type qui avait braqué mon proprio à Vierzon ; d'un réseau aux relents pédophile en Europe ;  d'un abruti qui avait tué des hirondelles (Seine et Marne) auprès de la LPO cette fois. J'ai aussi l'occasion de porter plainte contre des gens qui m'avaient porté préjudice...

Dans l'affaire qui nous occupe, j'ai prié, supplié, puis exigé qu'on aille expliquer à ces gens ; par personnel qualifié interposé ;  que mon seuil de porte n'a pas à servir de décharge et vocation à ce qu'y stationnent toutes sortes de choses, et en particulier des sacs d'ordures, qui n'ont rien à y faire.  Personnellement, je n'ai jamais eu l'idée de déposer mes ordures en vrac devant la porte de qui que ce soit. Je respecte les règles de base de tri et de ramassage. Je suis parti du principe que ce quelqu'un qui l'avait fait, n'avait tout simplement rien a faire de ses voisins. Une telle idée témoigne du plus grand mépris pour ses voisins. Je ne discute pas avec les gens qui me méprisent. Je les ignore. S'ils m'agressent physiquement, je me défends. En l'espèce, j'ai soupçonné que l'idée de coller les sacs devant chez moi n'avait pas été trouvée toute seule par les propriétaires des sacs... Pour le moment, je n'en dirai pas plus. Je sais qu'ici, y'en a qui oeuvrent en sous main pour me faire obstacle. Nous saurons sans doute un jour prochain si c'est lié ou pas. Patience mes agneaux. J'ai trop vécu pour baisser ma garde. Seul Borniol peut me la boucler. Et au fond, lui, je l'attends avec joie... Ca me fera des vacances  De là où je serai, je veillerai sur mes amis... (oui, je sais, je pique ça à Tonton,  mais je le pense vraiment)

hibou-duc

MERCI A TOUS CEUX QUI M'ONT APPORTE LEUR SOUTIEN MORAL

DANS CETTE AFFAIRE COMME DANS D'AUTRES

BLE