drapeau

Il y a des enflammés qui prétendent vouloir "nettoyer la France" au prétexte que "ce n'est pas une poubelle" et s'allument la libido pour une capitaine de barcasse à mon sens un tantinet (beaucoup) démagogue ; le lien intégré vous éclairera sur le clin d'oeil ;-)

Et puis il y a ceux qui constatent, comme je le fais sur ce blog, et parfois l'autre, que ce sont nombre de gaulois qui font de notre patrie une décharge à ciel ouvert. A l'heure qu'il est, j'ai suffisemment rendu compte de ces faits pour qu'on me croie.

Enfin, il y a ceux qui ont pris conscience que sans un peu d'huile de coude, il ne suffit pas de dénoncer, il faut se donner la peine de nettoyer. Je suis, comme vous savez, de ceux là.

 

affiche

Je ne suis pas tout seul, la preuve. Et même si ce n'est qu'une fois par an, même si c'est d'abord une opération de pub et de com, c'est de la com et de la pub intelligente !! N'en déplaise au crétin marxiste léniniste (PCI avoué) qui me prenait le chou au moment où j'ai fait cette photo. Le mépris dans la voix de cet allumé quand je lui parlais de biodiversité et de l'impact de nos choix consuméristes et de nos comportements plus nécessaires que la révolution sanglante dont il rêve et dont le résultat serait des deuils, des haines inextinguibles et un régime totalitaire. Mon premier "amour" ; passion de jeunesse ; un peu sérieux était rescapée de Pol Pot et j'ai aussi fréquenté des réfugiés de l'Est (Ukraine en particulier) comme des dictatures (droite) Argentines et Chiliennes. Ce genre de démago vaut bien ceux dont je parlais au début. Bref, pour revenir à nos moutons, il faut bien reconnaitre à Leclerc ce qui lui revient : d'être des pionniers dans cette voie. Je ne me suis jamais joint à leurs équipes, je suis un franc tireur comme vous savez, et opérationnel toute l'année. Ce n'est pas la vocation d'un magasin de s'investir à plein temps là dedans ; déjà bien si leurs opérations titillent les consciences de quelques dégueulasses. Parce qu'elle en a besoin la nature !

DSCF0334

Je ne puis pas faire deux-cent mètres n'importe où ; ici en forêt de Mervent ; sans trouver, une deux, dix saletés à trainer...

Sans parler des décharges sauvages. Ce jour là nous avons remplis deux sacs Carouff à la gueule... et sans chercher. Et nous avons loupé une décharge sauvage. Elle était sur la gauche par rapport à nous sur la route, nous avions le lac et une glissière métallique à droite et deux couillons dont on pouvait pas lire la plaque qui nous collaient au cul et une file de bagnoles en face, en plein virage... Alors tant pis, ce sera pour un prochain coup. On connait bien cet emplacement ; j'y ai photographié des papillons il y a deux ans et cueilli des trèfles à quatre feuilles.

 2011-09-15_201159

Il y a la ville ! Ci-dessus une photo du centre ville en travaux à six plombes ce matin... Un chantier interminable qui se veut une amélioration du décor et de son atractivité... Mais suffit pas de repeindre, faudrait encore que ce soit respecté.

2011-09-15_201128

 

Y'a pas un recoin du chantier qui ne soit changé en décharge par les passants. Que croyez-vous ? Ce sont des gaulois indigènes en majorité. "De gauche" pour nombre d'entre eux... Puisque c'est la couleur ici. Mais aussi "de droite", apolitiques, chrétiens, athées  etc...

 

 2011-09-15_200940

Il y a aussi les dépots récurents. Ici des mesures ont été prises par la municipalité pour lutter contre... Mais ça continue et persiste... Rien dans le cigare ! Et c'est encore le personnel de la CAN qui va se taper un surcroit de travail, et après faudra qu'on banque pour les payer, en heures sup.

Au bout du compte il y a ceux qui veulent nettoyer la France, et ceux qui la dégueulassent..; Et ceux qui la nettoient effectivement. Et ce n'est pas une question de "race", mais les extrèmistes de tous poils ; chevaliers inconscients des dictatures et de l'uniformisation qu'ils croient liberté ; sont souvent ceux qui en feront le moins pour améliorer les choses.