IMG-20150704-04425On déambule dans une rue, tous les deux en amoureux, à notre âge c'est plutôt sympa. On admire des fleurs et le vol des martinets... Et puis on philosophe tous les deux. C'est sur ces sujets d'existentialisme et de spiritualité qu'on s'est rencontrés et on n'a jamais tari le sujet.

IMG-20150708-04451

Et puis c'est là que nos yeux pourtant habitués aux saletés qui traînent ; on en a déjà mis un quarantaine en poubelles depuis le matin ; s'étonnent d'un carton incongru. Qui a eu l'idée saugrenue de tracer un OM sur ce détritus ?

IMG-20150708-04452

On le retourne et la surprise est encore plus grande... Voilà un philosophe, écolo d'inspiration, qui brasse des mots, du vent, mais ne doit sans doute pas, comme tous ceux qui brassent du vent et font mal aux mouches, mettre ses préceptes en pratique, sinon son dépôt ne serait pas là. On a embarqué et on se le garde celui-là... C'est tout de même comique parce que c'était justement le sujet du moment dans notre conversation.

IMG-20150708-04453

IMG-20150708-04454

« Vivre simplement », un précepte dans lequel on met quoi ? Pas se casser le bourrichon comme celui qui a fait ce dépôt sauvage en mars ; que j'ai signalé en mai à la municipalité, mais qu'en définitive c'est moi qui ai nettoyé aujourd'hui ?

IMG-20150703-04422

« Vivre simplement » comme celui qui se pose pas de question et laisse un vieux congelo fusillé à traîner...

IMG-20150703-04421

IMG-20150703-04420

Avec de la bouffe foutue dedans parce qu'il l'a laissée perdre ?
Vivre simplement relève en réalité de la plus haute complexité parce que ça nécessite d'avoir toujours en conscience l'impact de ce que l'on fait sur le reste de l'univers. Mais contrairement au précepte énoncé ; on sait qu'acte isolé cela ne changera pas grand chose. On le fait par discipline, pour être le changement qu'on voudrait voir dans le monde. On le fait comme le chrétien sincère fait son carême ou sa prière, comme le soufi fait son ramadan... Oui, il y a quelque chose de religieux dans la conscience écologique en ce que c'est un engagement et une espérance sans être jamais sûr d'un retour. On se damne pour une idée par fidélité à une conviction.

IMG-20150704-04428

Beaucoup trop d'écolo, du moins estampillés tels, s'imaginent que c'est le contenu de leur assiette qui compte plutôt que l'économie de ce qu'ils consomment. Tu peux consommer bio dans des assiettes « développement durable » avec des couverts du même tonneau, si tu gaspilles, si tu ne finis pas ton assiette, si tu laisses périr des fruits et des légumes, voire de la viande, tu n'es pas plus écolo que le premier consommateur lambda qui mange éco + ou Leader Price. Vous n'imaginez même pas tout ce que nous on peut faire avec vos rebuts. Un petit aperçu en image qui commence avec un carton de fruits et légumes soi-disant blets.

IMG-20150704-04429

IMG-20150705-04431

IMG-20150705-04432

Je ne montre que le devenir des fruits proprement dit. Dérisoire à l'échelle d'un homme, considérable à celle de l'humanité si des milliers s'y mettent. Bien sur que promouvoir une agriculture plus saine et extensive ; qui nourrisse son paysan et lui assure un revenu digne de ce nom ; serait un plus comme on dit aujourd'hui. Mais nous sommes aussi loin de généraliser ce système que de conquérir Mars voyez-vous. Il faut savoir en plus qu'une partie importante des produits transformés, et même bruts, estampillés bio sont d'importation, pas toujours absolument certains de ce fait, et en provenance de régions du monde où côté salaires et droits humains ça laisse un peu à désirer, si j'ose dire. D'ailleurs chez nous aussi il y a des choses pas toujours très nettes. J'en ai tâté, je pourrais vous en parler, de ces "salaires" qui n'étaient qu'une pièce, un repas et un grabat, jamais déclaré... Si vous voulez du "bio" achetez donc en circuit court ; c'est à dire local ; chez des gens que vous apprendrez à connaitre, ou produisez vous mêmes. Et consommez aussi le moins beau, car du bio entaché de gaspillage, ce n'est plus vraiment du bio. Votre démarche ne sera qu'un battement d'aile de papillon dans l'infini... Mais un battement d'aile de papillon peut déclencher un cyclone à l'autre bout du monde.

papillon