patrick pic2Nuit de Saint Patrick ; outre la fête nationale irlandaise c'est un peu leur saint Nicolas à eux. Une nuit magique où je cours à la poursuite de mon blair, sans trop savoir il est vrai si c'est comme pour Noël, férié de la veille au jour ou du jour au lendemain. De toute façon ce devrait être jour sobre puisque carême... Je m'amuse de ça en crapahutant... Je ne comprends rien à ma carcasse et il y a vraiment de la magie dans l'air... Imaginez que moi qui ne pouvais plus arquer d'un poil, j'en suis à ma troisième virée en 24 h ! Et je ne sens pas la fatigue ! Et je suis parti pour un long parcours cette fois ci, en plus. Il est trois heures trente, j'ai eu une intuition à mon réveil. Sans rapport avec mes rêves. J'ai rêvé de Michel Simon, je me demande bien pourquoi ! Quel rapport avec le fromage ? Me suis réveillé, j'avais très froid ! Avec 19 dans la carrée sans chauffage, et sous les couvrantes, c'est pas normal. Je me chauffe une bidrouille approximative et je chausse mes rangers, file en loucedé... Faut je sois revenu dans trois plombes pour ma chérie qui a un rencard, entre temps je cours après un flash. Je croise une patrouille de keufs qui ont marqué un arrêt place saint Jean pour me regarder porter à la poubelle un emballage mac'crado qui jonchait le trottoir ; ils sont repartis, moi aussi...  Bien qu'un peu fraîche, la nuit est agréable. Les oiseaux chantent déjà !

ville nuit

"C'est beau une ville la nuit" disait Richard Bohringer ; j'y pense souvent quand je déambule comme ça, et cette nuit c'est particulièrement gratiné... Un dépôt au hasard... Je ne me souviens même plus la rue. Je vais naviguer comme ça, de trouvailles en surprises. En fait ce n'est pas ça que je cherche..; D'ailleurs je ne cherche pas, je trouve. La première trouvaille fut une demie poche de bonbons Haribo ; tiens, j'ai oublié de la photographier, zut ; sur un banc public. En fait je sais à qui elle est ; j'ai vu le gamin et sa mère dans la journée, ils ne sont pas du quartier, pour ça que j'ai fait attention. Mais aussi ; ça me faisait plaisir de revoir des gamins dans ce coin depuis que les dealers y squattent moins. Tant pis ! L'ont-ils oubliée ou abandonnée volontairement ? Je vais pas courir aux objets trouvés pour ça. Je malmènerai un chouïa mon diabète *:)) Marrant. Si j'avais que ça ! Et de toute façon, ça fait sept piges que je le tiens en respect ( à 4 g à jeun c'était pas gagné). Contrairement aux prévisions alarmistes, je n'ai toujours pas fait de coma plus qu'avant, et ma vue ne s'aggrave pas, moi qui suis miro depuis 50 piges à minima soi-disant. Parce que la piste que je suis est en fait celle du petit poucet. La piste commence rue de la Marne (Niort), m'a mené jusqu'Avenue de Paris en passant par la gare et Saint Hilaire ! J'en suis arrivé à me demander si c'était le même mec finalement... Pensez que ne voulant en louper aucune je n'ai pas pris le temps de faire des photos. Cinquante petites pièces... Hé oui ! Avouez que pour un miro, les voir dans des rues mal éclairées, fallait le faire *;) Clin d’œil
Entre temps j'ai croisé ce chauffard que je connais trop bien ; l'an dernier il s'enfilait Chabaudy et Place Saint Jean à contresens. Là c'est le rond point de l'orangerie qu'il a pris à contresens en mordant sur le trottoir en plus, il m'a frôlé, avant de foncer sur la voie de gauche dans la rue du 24 février... Puis ce fut l'occasion de mettre en poubelles quelques bricoles... Les gens sont toujours aussi charmants, et on a parfois des surprises...

pain ampoule

Par exemple ça... Les baguettes à traîner on l'a vu de nombreuses fois ici, tout récemment encore, et cinq minutes avant ça j'ai déniché un plein sac papier de pain, directement par terre au pied d'un container à verre. Mais c'est ce qui trône au côté de la baguette qui m'emmerde le plus. Parce qu'à la limite ; c'est pas souvent nettoyé à cet endroit ; pigeons, oiseaux divers ; c'est arboré par là ; rats, chiens errants ; j'en ai croisé un d'ailleurs ; en feraient leur affaire du pain. Mais l'ampoule ? Combien de fois ais-je pesté contre le tri des ampoules fait en dépit du bon sens ? Les gens mélangent n'importe quoi dans les bacs. Réservés aux fluocompactes, les gens y collent des filaments, des fluos, des halogènes, des diodes... tout quoi ! Je finis par considérer que je suis entouré d'une majorité d'illettrés. Parce que le recyclage, c'est pas dans les têtes, c'est même à cent lieues au dessus.
Juste une anecdote comme ça en passant... J'avais une imprimante fusillée qui trônait dans un coin depuis des mois. Je me suis décidé à la porter au point recyclage de Carrefour Market de l'avenue Saint Jean d'Angély ; elle venait de là, sinon je serais allé à Leclerc centre ville, autrement plus accueillant ! Et effectivement j'ai été mal reçu. C'est bien écrit sur leurs bennes :
"si l'objet est trop gros, adressez vous au personnel du magasin" sur la benne à appareil électrique. Le mec de l'accueil, il me sort :
"- Qu'est ce que vous voulez que j'en foute de votre merde"..; courtois hein ? Je lui parle de leurs bennes à recyclage ; il s'est fichu de moi en disant que c'était pour les piles alors qu'il y a à la fois cartouches d'encre, ampoules, appareils électriques... Pas mal, et il a appelé un gros vigile pour l'aider à me foutre dehors. Du coup j'ai traité ces deux cons comme les niortais me traitent. Tutoiement de rigueur, je les appelaient "gamins" et "mon chéri" *:)) Marrant. Ils s'imaginaient quoi ? Que j'allais baisser les yeux ? Mais mes pauvres andouilles ; ce n'est pas un mec qui a déjà regardé la mort dans les mirettes plus de vingt fois, qui a affronté des bandes de voyous armés, lui-même à main nues, qui va frémir enfin ! A 60 piges avec un pied chez Borniol, j'ai plus rien à foutre de rien ! Ils ont fini par la garder l'imprimante ! Ho je me doute qu'elle ne sera pas recyclée. Vu comment c'est géré. Mais j'ai la conscience propre au moins. Je ne l'ai pas laissé en pleine rue, comme tant d'autres. Cette même nuit dont je parlais plus haut, j'ai repéré trois écrans plats par exemple... Un grille pain aussi... Et les imprimantes que j'ai conduit en déchetterie, je ne les compte plus ! Ces derniers mois, j'ai levé le pied. Cette dernière là, c'était la mienne (j'en ai une autre). En attendant, ils ont gagné de la pub. Je leur avais promis ; je tiens parole.
Le recyclage c'est finalement un fort pourcentage de daube à la petite semaine... Même quand les gens respectent la procédure.

ampoule

Et pour revenir à l'ampoule dont je parlais ; la voilà testée sur spot ! J'en ai des poignées comme ça ! Ramassées par terre, ou dans des sacs à traîner. Je n'ose imaginer ce qu'il y a dans les poubelles fermées ! Et encore j'en ai donné, troqué aussi. Imaginez !?
Alors quand je lis vos programmes politiques à géométries variables ; ils ont évolués en cours de campagne ; et leur indigence écologique, même quand c'est chargé de bonne intentions ; c'est toujours des combines ampoulées qui profiteront surtout aux multinationales et restreindront les libertés et l'autonomie véritable, mais ne résoudront en rien le véritable vecteur qui est une prise de conscience que le seul bon déchet est celui qu'on ne produit pas. C'est la seule Révolution qui pourrait sauver la Terre...
Cela n'est pas votre route ; outre ce que j'évoque ici, j'ai encore, les jours qui précèdent, rabioté du gaspillage alimentaire non périmé. Pour ça je vous renvoie à l'album consacré.

CONSOMMATION