mardi 16 mai 2017

Blues de Terre

ɹıɹɟɟnos ɹnod ǝɹʌıʌɹns Et désespérer d'en sortir oɹnǝ un ǝɹıɐɟ ɹnod 08'0 ǝnbuɐɯ lı puɐnb ς'єรt lค Ŧเภ ๔єร ђคгเς๏tร Ais-je écrit sur FB... Ou est-ce souffrir pour survivre ? Il y des jours où je me suis demandé si la lutte contre l'adversité ne me tenait pas en vie, malgré moi quasiment. Dégoût du monde, dégoût du politique, dégoût de tout et même de moi...Ça sert à quoi tout ça ? A part se précipiter à l'abîme. Le nouveau monarque par intérim a nommé son premier sinistre, inconscient de n'être qu'un papillon quasi-éphémère à... [Lire la suite]

vendredi 12 mai 2017

Tranche/tronche de vie

Complètement cassé, fatigué, les yeux dans le vague, il est dans les cinq plombes du mat', le cul sur le marbre du banc, je broie du vague à l'âme. J'ai marché pour oublier, et finalement j'ai rien oublié parce que malgré que ce ne soit pas jour de poubelles du quartier, j'ai trouvé des merdes à traîner. Je me sens comme un Schtroumpf qu'aurait perdu sa salsepareille. Le bruit de l'eau me berce. Nous sommes l'anniversaire de Confucius et ce serait un bon jour pour méditer sur le sens de la vie, mais en cette ère sans âme, c'est... [Lire la suite]
jeudi 20 avril 2017

J'ai rêvé d'un autre monde ; d'une autre Terre

J'ai rêvé d'un autre monde ; d'une autre Terre ; ou à défaut, à minima d'une autre France. Ça n'arrivera pas. Avec ce qui se goupille aux élections ; ce grand jeu d'illusion où on vous fait croire que c'est vous qui avez nommés les valets des puissants qui mènent la danse ; j'en touche un mot dans mes derniers post sur Crobadures ; ça n'arrivera pas. Vous êtes complices ; même ceux qui ne le veulent pas. Je le suis de force à mon corps défendant. La différence avec beaucoup, j'en suis conscient. Mon... [Lire la suite]
dimanche 4 septembre 2016

La biffe au quotidien, miroir du monde

Je ne sais pas vous, mais moi, une maison délabrée ouverte à tout les vents la nuit, dans une rue tortueuse, ça me titille toujours un chouïa. Je ne passe pas devant sans un minimum de précautions et sur mes gardes. On ne sait jamais trop ce qui peut en sortir, et comment ça peut se passer. Surtout ici où une certaine zone grenouillant dans les squats de fortune et les paradis artificiels n'a pas besoin d'armes conventionnelles pour vous offrir un aller simple chez Borniol. Ils règlent ça à coups de pelle, de chien, de barre à mine.... [Lire la suite]
lundi 15 août 2016

Une goutte d'eau dans un océan

Un couple se tenant par la main, marchant sur une terre désolée, desséchée vers un horizon incertain à la recherche de l'eau vitale pour leur survie. Un jour la misère les chassera peut-être sous d'autres cieux ; la misère et/ou la guerre. Ils croiront partir chercher l'herbe verte et finirons étrangers, fustigés, honnis, dans un bidonville peut-être. Je sais ; en Afrique ce sont généralement les femmes qui sont de corvée d'eau. Les femmes et les enfants. Des kilomètres à pieds, une lourde charge à porter, pour quelques... [Lire la suite]
vendredi 5 août 2016

Comme un poisson dans l'eau

On dit "Comme un poisson dans l'eau" pour parler de quelqu'un qui est aussi à l'aise dans un domaine ou dans un lieu que pourrait l'être le poisson dans l'eau, son milieu naturel.Sauf que cette expression, qui daterait du XIII° siècle (?), je ne suis pas certain qu'elle colle à la réalité aujourd'hui. Vous avez là une jolie photo avec une eau translucide, bleutée et des herbes au fond qui reflètent la lumière. C'est quasi un fake. C'est bien une photo réelle, mais l'eau est glauque et si on distinguait bien un peu l'herbe, les... [Lire la suite]

lundi 25 juillet 2016

Nocturne liquide

6 h03 ce lundi 25, je viens enfin de remarquer la Lune superbe en son quasi dernier quartier. Y'a des fois je dois avoir les mirettes dans les fouilles mézigue, c'est pas possible autrement. Il est vrai que j'ai eu une longue vadrouille derrière moi cette nuit là. Fallait que je fasse marcher mes guiboles, absolument. Je venais de passer deux jours cloîtré ; tant à cause de mes tripes qui jouaient au con, que parce qu'on est obligés de se barricader malgré la chaleur, à cause du bruit et de l'odeur des gaulois de souche aussi bien que... [Lire la suite]
dimanche 29 mai 2016

La décrépitude est au pouvoir

La maison brûle et la bande à Panurge regarde ailleurs, hébétée. La sagesse lui faisait déjà défaut ; maintenant c'est la raison qui fout le camp. Là dessus le troupeau qui ne connaît du dialogue que la colère, la vindicte, l'insulte, et les exactions, est bien à l'unisson de son "gouvernement" de pingouins qui vient, aux dernières nouvelles, de léser gravement le budget de l'écologie. Ministère secondaire entre les paluches de ces empafés, qu'ils soient de droite ou de gauche ; strapontin de la "République" ou ce qu'il en reste, mais... [Lire la suite]
jeudi 21 avril 2016

Pour une France cradingue dans une Europe dégueulasse

Le coq clame fièrement ses slogans sur sa poubelle dressé, qu'il défendra bec et ongle au besoin en tabassant un pauvre bougre qui aurait le malheur de regarder dedans. C'est que l'immonde pauvre est un criminel forcément. Alors pour une France cradingue dans une Europe dégueulasse, il est prêt à tout au nom de sa liberté de gaspiller, salir, changer en dépotoir. Et bien rare sont les français, dits "de souche" ou importés, que je verrais ramasser une canette devant leur porte. Y'en a même que ça amuse et qui jouent à mesurer leur... [Lire la suite]
jeudi 31 mars 2016

Poisson d'Avril

Poisson d'avril chantent les sardines, chantent les sardines. Poisson d'avril chantent les sardines et les harengs. Les maquereaux poussant les morues au devant des pièges tendus par ceux qui tant chérirent la mer qu'ils en firent une poubelle. Et pas seulement la mer... Les lacs aussi. « Les lacs des alpes sont contaminés par le plastique » publiait Science et Vie en décembre 2013 (N°1155 page 30 version papier). L'analyse des sédiments des plages y a révélé la présence de microparticules de plastique aussi nombreuses que... [Lire la suite]