trefle-rouge2

Dans "Ma route a croisé celle du Prince de ce monde" je vous informais que la municipalité avait fait nettoyer une cour dont je vous parlais en fin de l'article "Ange gardien, destin ou fatalité ?"... Hé bien dans la journée j'ai reçu un mail qui m'a fait chaud au cœur tout de même. On va veiller à ce que les petiots ne pateaugent plus dans les ordures, et, sans doute, ne soient pas seuls responsables de leur gestion... Je vous donne lecture...

remerciementsVous n'avez qu'à cliquer pour agrandir... Soit dit en passant ça me fait quand même marrer parce qu'il y en a tant qui m'ont caractérisé comme un voyou sur les préjugés relatifs à mon apparence. A Leclerc par exemple où le vigile ne me lâche pas d'une semelle ce con ! Dès mon approche il me surveille, pendant que je prends mon chariot, parce qu'au contraire de tous les feignants autochtones, je ne le prends pas devant le magasin ; où c'est là qu'il y en a le moins ; mais assez loin. Et j'en prends un même si j'achète juste trois bricoles pour cause qu'un chariot, ça m'évite de m'appuyer sur ma canne... Comme si, en près de dix ans ici, j'avais déjà chourravé quelque chose... Et pendant ce temps, qu'il perds son temps avec ma pomme, y'en a qui se gênent pas, peinards... Et j'en connais...
Au moins madame le Maire aura réalisé que je suis moins pourrave que ce qu'on raconte.
Ah oui, aussi : vous vous souvenez de la perceuse ? J'ai évoquée dans "C'est ma dernière trouvaille". Hé bien elle a trouvé preneur. Le gars, très sympa au demeurant, mais il n'est pas d'ici, qui s'y connait bien, m'a confirmé dans mon analyse : elle n'a jamais été entretenue cette bécane ! Un crime contre un outil ! C'est quand même pas un gadget pour minet narcissique, ça se respecte un outil. Et quand je vous dis que les gens gaspillent ? Il l'a remets en état le monsieur et bon, j'espère que ça lui profitera. En tous les cas, j'ai sauvé une machine de la destruction, et... gagné de quoi couvrir mon découvert. Heureusement parce que j'ai une autre emmerde sur le coin de la tronche, mais ça c'est une autre histoire.

totem-1

Pendant que j'écris y'a le grand sachem qui fait sa messe dans le poste ; lui ou le précédent c'est pareil : à la remorque de l'économie empétrée dans ses contradictions. Je n'entrerai pas dans le débat idéologique ici, juste je voudrais souligner que, comme je le montre sur mes blogs, et tout particulièrement dans le présent papier : l'amélioration sociale et économique des particuliers dépends aussi, et pour beaucoup, de l'initiative individuelle et citoyenne.
Tiens, puisqu'on parle économies : je vous parlerai bientôt de quelquechose que je suis en train de bricoler. C'est à la portée du premier gougnafier venu puisque je le fais... Vous verrez... guettez les prochains papiers. On va rigoler deux minutes hein ?
Et puisqu'on est au chapitre "nouvelles du front" : je viens de recevoir une offre d'échange de liens gratuits entre le présent blog et un site d'entreprise qui s'occupe de méthodes écologiques diverses. Sympa non ? Ca prouve qu'il y en a qui respectent ce que je fais et estiment que c'est potentiellement porteur d'une plus-value. Vous voyez, même en pleine tempête y'a des petits rayons de soleil...

soleil-smile