lundi 22 juin 2015

Quel gâchis !

Rien à faire, une photo avec un simple portable ne peut rendre toute la splendeur de nos crépuscules féeriques. Les meilleurs couchers de soleil que j'aie réussi c'est en argentique, avec pourtant un appareil qui était fortement déconseillé pour ce genre de sport (pentax 1100), ou alors mon bon vieux zénith... A cette période, quand les martinets tournoient dans l'air moite du soir drapé de pourpre, je retrouve un peu de la magie de mes soirs d'enfance et de jeunesse, un peu d'innocence qui me fait oublier par combien de cons je suis... [Lire la suite]

mardi 26 mai 2015

Déchet

J'ai beau passer mille fois devant je suis toujours aussi émerveillé de l'habileté des compagnons tailleurs de pierre du temps où les hommes croyaient encore en quelque chose. Il n'y a pas qu'eux d'ailleurs. Je viens de me dénicher un dossier de "Pour la Science" ; récup' gratos ; consacré aux gaulois, et je suis émerveillé par l'habileté des forgerons et tisserands de ces époques bien moins barbares que ne nous l'ont laissés entendre nos poncifs scolaires. Je ne comprends pas qu'on jette un dossier aussi bien documenté ! C'est notre... [Lire la suite]
vendredi 22 mai 2015

L'horreur ordinaire sera la norme

  Ésaïe 5 : 20 Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume! 21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, Et qui se croient intelligents !…Job 17:12Et ils prétendent que la nuit c'est le jour, Que la lumière est proche quand les ténèbres sont là ! Que m'importe que l'Athée militant vienne me dire que Dieu n'existe pas ; et même s'il pouvait le prouver ; ces textes émanent... [Lire la suite]
vendredi 15 mai 2015

Héritage d'hier et d'aujourd'hui

Les vestiges du passé ornent encore nos cités quoique peu à peu rongés par les ravages du temps. Nos ancêtres et leurs "obscurantismes" comme vous dites, avaient la patience d'exprimer dans la pierre les représentations de leur univers intérieur. L'art se faisait véhicule de la pensée, manifestation de la foi ou au moins de l'espérance. L'art était langage. Il témoignait pour le futur et nous ne saurons jamais lui restituer son lustre. Les savoir faire, les métiers eux-mêmes sont perdus. La pierre devenait livre, devenait fleur... [Lire la suite]
vendredi 8 mai 2015

Résistance et décadence

Trois couleurs d'Iris qui prouvent qu'on n'a pas eu besoin d'OGM pour que de patients jardiniers, à partir d'une fleur de marais commune par chez nous, élaborent des merveilles. Trois couleurs qui vues ensembles me plongèrent un matin dans une profonde méditation sur le sens des choses. Cette fleur fut choisie par Clovis, dit la légende, comme emblème du pouvoir royal lorsqu'il devint chrétien (pour résumer hein?) et plus tard devint stylisée le lys de la monarchie française. En ce 8 mai soixante-dixième anniversaire de la fin de la... [Lire la suite]
mercredi 6 mai 2015

Il y aura trois visiteurs sur cette page...

« Moi de mai fleuri, moi de mai béni » écrit une de mes contacts sur FB. Qu'entend-elle par là ? Je ne lui ai pas posé la question parce qu'elle ne répondrait pas. Catholique fervente elle est enfermée dans sa bulle et ignore tout ce qui dérange son confort. Au contraire d'autres cathos qui s'engagent et se coltinent la réalité sociale, politique, écologique, selon le principe « aide toi, le Ciel t'aidera » et cet autre « sois le changement que tu voudrais voir dans le monde » ; elle attend tout... [Lire la suite]

dimanche 26 avril 2015

Une ville, ma prison

Il y a les belles choses... Et les vestiges d'un temps où la vie avait du sens... Il y a la misère, et le temps est proche où je devrais le rejoindre... On ne comprends pas que j'en ai plus que marre. Et puis il y a la merde qui traîne... Et des poubelles pas relevées parce que le con d'utilisateur est trop feignant pour la pousser au point de rassemblement (à 3 mètres) et que la municipalité ne sévit pas (dernière photo rue de l'espingole). On a peint en orange la base des arbres parce que le niortais est... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
vendredi 17 avril 2015

Mépris

 Saput les loteaux y'a le gaz chez vous autres ? Mal en point d'interrogation comme nos incertitudes ? Au petit matin l'ange de la malbouffe plane emporté par Éole en direction de sa lointaine patrie. Y'en a combien qui n'ont pas conscience d'être à la dérive des courants et croient maîtriser la situation comme les aéronautes descendants directs des frères qui, à défaut d'échelle de Jacob, ouvrirent les chemins aériens à l'occident. Oui parce que nous qu'on croit avoir tout inventé, on avait été précédé par... [Lire la suite]
dimanche 5 avril 2015

En avril je ne perd pas le fil

Les jolies violettes tapissent la verdure printanière. En mes « tendres » années j'en faisais de jolis bouquets tant il y en avait dès mars qui voyait pointer les premières hirondelles aujourd'hui en voie de disparition. Elles étaient sur Mendès France ce vendredi mais j'ai dû en apercevoir une quelques jours plus tôt tandis que dès fin février on m'en a annoncé dans le Cher. Le jour du premier tour des élections j'ai cru entr’apercevoir un martinet enfiler notre rue du coin de l'oeil alors que j'étais très occupé à mon... [Lire la suite]
mardi 31 mars 2015

Que je me/vous raconte...

Il y a des animations parfois dans les rues de Niort qui me tirent un sourire doublé d'un soupir après des souvenirs chargés de rêves et d'émotion. Ça me renvoie à moi-même et à ma différence naturelle. Le temps de l'école de la République où, déjà, je n'étais pas comme tout le monde. En ce temps là les gens que vous appelez « du voyage » circulaient encore en roulottes hippomobiles. J'ai connu des cirques et des rempailleurs de chaises, des rémouleurs, ferrailleurs et vanniers qui parcourraient les routes et chemins... [Lire la suite]