Qu'est-ce qu'il s'imagine le mec ? J'ai signalé des tas de fois des tas de problèmes, mais à chaque fois il faut insister lourdement tant il est vrai que la bénédiction est acquise aux emmerdeurs.

ville_et_nature2 055

Regardez ; ce vendredi dernier je m'insurgeais contre une ventouse ; un habitué. J'ai même signalé le cas à l'élu responsable de la voirie (il est probable que j'ai à en reparler de lui) et que croyez vous, alors qu'on en a chassé plusieurs, qu'il arriva dans la nuit de lundi à mardi ? La photo ci-dessus montre que tout le secteur n'a pu mettre ses poubelles à l'emplacement matérialisé au sol par la marque blanche, ce qui a eu le mérite de donner un surcroit de travail aux éboueurs. L'affichette sur la vitre ? C'est mon oeuvre et je le revendique ! Ce mec est un hyper-récidiviste, fumier de surcroit puisqu'il arrive après les horaires de paiement des places payantes et repart avant, et que, comme d'hab en été y'en avait plein de libres ! Je lui ai infligé un traitement spécial : j'ai pissé sur la portière et l'ai expliqué par l'affichette, en prétextant que puisqu'il prenait son véhicule pour une poubelle, moi je l'avais confondu avec une chiotte. Je lui ai aussi dit qu'il pouvait stationner en payant pour 150 € par an. Rien à cirer, il a jeté rageusement l'affiche par terre, et a ouvert sa portière en se fichant royalement que j'aie pissé dessus alors même qu'il n'avait pas plu dans la nuit. Je crois que je ne le signalerai pas toujours quand je le ferai à l'avenir... Ca n'abîme pas le véhicule, ça répond par contre à son mépris par une attitude inspirée de ce genre de gens : "j'te pisse à la raie" vous connaissez l'expression ? Coté véhicule c'est sans danger, côté microbes pour le mec par contre... Hem...

ordures_nature 198 (3)

Mais contrairement à ce que pense le twitteur, je ne m'occupe pas que de local. Vous pouvez trouver sur ce blog un certain nombre d'articles qui visent une pensée bien plus globale ; parce qu'agir localement et penser globalement est mon principe. C'est en combattant les petites dégueulasseries quotidiennes qu'on peut ensuite préparer les esprits à apréhender une pensée plus large. La ventouse du paragraphe précédent a montré, en jetant mon papier par terre ALORS MEME QU'IL Y AVAIT DES POUBELLES A COTE qu'il est une grosse merde qui n'a rien à branler de quoi que ce soit. Et il n'est pas tout seul, et il n'y a pas qu'à Niort. La photo d'ordinateur brulé a été prise sur une décharge bien cachée qui dépends du Canton de Loulay (secteur Villeneuve la Comtesse, Coivert, Villenouvelle). Il n'y était pas juste avant que je sois privé d'ordi... C'est donc depuis qu'il a atterrit là-bas et a été brûlé, avec un tas d'autres choses qui auraient dû prendre des fillières de recyclage.

ordures_nature 198 (4)

On a même retrouvé la pile de l'ordinateur, au lithium. C'est d'ailleurs la seule prise qu'on aie faite sur ce lieu. On leur laisse leur merde, sauf cas exceptionnels comme là.

ordures_nature 263 (7)

En matière de piles, les jean-foutres sont légion. La preuve ci-dessus : ma collecte au lieu-dit "La Blotière" en deux-sèvres en moins de cinq minutes au pied des containers à papier et verre, éparpillé par terre, à même le sol. C'est la énième fois que j'en ramasse là-bas... Il y a quelques mois j'en avais embarqué deux kilos. J'ai été quelques temps sans pouvoir passer et voilà... Alors pour répondre au mec : c'est toutes les mairies qu'il faudrait tabuter, et tout le temps, à tout propos. Un jour j'ai prévenu le syndicat intercommunal des déchets que j'avais trouvé une poubelle volée et jetée dans un bois ; quelque part du côté de la forêt de Chizé. Ils n'en n'ont rien eu à foutre, ils ne m'ont pas répondu. C'est la raison de ce blog : personne n'a rien à foutre de rien en réalité. "On" applique les réglementations à minima et avec un certain laxisme ; on emprisonne un biffin qui récupère dans une déchetterie, ça on ne loupe pas ; on équipe ces dernières de caméras, de chiens d'attaque etc... ; faut bien préserver les intérêts des sociétés d'exploitation jusqu'au moindre centime. Mais le véritable impact des comportements on n'en n'a pas grand chose à foutre. Sinon les abords de containers seraient nettoyés au lieu qu'on y trouve des tas de miettes nocives et y compris des piles (voire des batteries : ça m'est arrivé) et au lieu qu'on brûle des ordinateurs dans des décharges initialement prévues pour gravats (si c'était la seule celle dont je parle ! J'en connais bien d'autres). Vous savez que le sol est empoisonné pour des décennies par ces comportements ? Que ça ruisselle dans les nappes phréatiques et que ce n'est pas filtrable ? Vous le mangez, le buvez et vous lavez avec votre merde.

ordure-matin_002 (1)

Le jean foutrisme c'est aussi cette victime d'un soiffard de la nuit des jeudi niortais. Combien j'en redresse comme ça régulièrement ? Souvent à l'insu de leur proprio... Parfois sous les regards désaprobateurs voire les insultes (de loin hein ? A l'abri derrière la tôle de la bagnole).

ENFUMOIR-dimanche

Et pendant ce temps mon cher voisin Gadreau continue d'enfumer ma chambre ; faut que je surveille comme le lait sur le feu pour me précipiter fermer mes fenêtres à temps si je veux pas que ça pue la suie et la barbaque toute la nuit dans une chaleur étouffante (et une partie du lendemain parce qu'avec l'humidité de l'air ça imprègne). Pas de danger qu'il se soucie de l'ECOCIDE européen, ou même de l'impact Français des méthodes d'élevage de sa consommation outrancière.

distance

Ne parlons pas de l'impact panétaire sur l'équilibre général... Lui, manger une salade composée, un jour de chaleur, connaît pas. Un de ces jours faudrait que je recopie des extraits d'un science et vie que je viens de dénicher sur l'impact en termes de santé des différents mode de consommation... wait and see...

eau2

Tous ceux que j'ai évoqué ici sont au niveau zéro de la réflexion et ce dessin est le pendant de ce qu'on constate tous les jours en campagne...

nature 063

On arrose industriellement pour surproduire...

paille135

Du fourrage qui se perds, comme ici depuis plusieurs années mais j'en connais bien d'autres...

paille102 (1)

Ces rouleaux étaient déjà là, disponibles pendant que des paysans dans d'autres régions pleuraient qu'ils en manquaient. On nous a vanté la belle solidarité paysanne pour un ou deux cas... La preuve, et j'ai des dizaines de photos sur mon ancien DD, que ce n'était point universel. Le champ d'en face vient de produire aurtant que celui-là ces jours-ci, j'en ai les photos.

eau

L'impact global de chaque comportement individuel ; voilà ce que je vise illustré ci-dessus. Je parle de ma ville parce que j'y suis... D'ailleurs quand j'y vais... Je serais à Londres, je vous parlerais de Londres. Comment illustrer mon propos autrement que par l'action de terrain conjugué à la théorie ?

elevage

Enfin, bon, j'emprunte à des copains de FB les dessins et la dernière illustration pour montrer à quoi vous contribuez par vos comportements. Le sort du bétail m'importe aussi. Etant entendu qu'une grande partie de ce qui est produit est gaspillé. J'en ai parlé tant de fois. La Belgique vient d'amorcer un virage dans ce domaine. La Monarchie serait-elle plus consciente que la République ?

Alors au bout du compte, le mec du Tweet du début, ce n'est qu'un de ces multiples visiteurs occasionnels qui ne doit pas beaucoup se casser le bourrichon sur le sens de ce qu'il fait lui-même et n'a compris ce qui se passe ici que superficiellement. Le Maire n'a pas un impact planétaire. Elle a réduit les pesticides dans la ville, est engagée contre la souffrance animale et soutien les Indiens de Bello monte... J'vais pas lui demander non plus l'impossible ; à savoir changer des bachibouzouks en boys scouts. Dès que j'aurai quelques milliers d'euros devant moi je foutrais le camp et laisserai mes voisins crever dans leur merde... A moins qu'un jour très prochain (peut-être cet hiver) je ne décanille à la cloche de bois. Ce qui compte ce n'est pas que je fasse où non ; ce qui compte c'est qu'il y ait toujours quelques acteurs sur le terrain. Et ça, j'ai confiance : j'suis pas tout seul. Le seul problème est que rares sont ceux qui ont une vision aussi globale que la mienne. C'est dommage.

chauve_souris